Non classé

Pistons-Nuggets (106-95) : 1ère victoire à l'extérieur, enfin !

La dernière du road-trip fut la bonne. Après 5 matchs à l’extérieur et 5 défaites, les Pistons réussissent ce qui ressemblait de plus en plus à une mission impossible : s’imposer à l’extérieur. Les victimes s’appellent les Denver Nuggets, qui s’inclinent 106-95

Ce qu’on a vu du match

5827effe042fd-image

Pour connaître le destin des Pistons dans un match Nba, le premier quart temps suffit souvent cette saison a se faire une idée. Les hommes de Stan Van Gundy ont en effet la fâcheuse manie de, soit démarrer les matchs à 100 à l’heure, soit se laisser marcher dessus.

Alors cette nuit quand les Pistons ont terminé le premier quart avec 15 pts d’avance, on a compris que la première victoire à l’extérieur était toute proche. Pourtant après cette démonstration dans les 12 minutes inaugurales, plus rien ou presque : Detroit laisse Denver revenir à 8 pts à la mi-temps, puis à 4 pts à 4 min de la fin.

Si Stan Van Gundy a du sentir le frisson de la défaite tout proche, ses hommes tenaient trop à empocher leur sésame à l’extérieur. Coupable de relâchement depuis de longue minutes, Drummond and co ont stoppé les frais : plus de concentration, de la défense et surtout plus de shoots casse-croûte. Résultat à 95-91, les Pistons verrouillent le match pour finalement s’imposer 106-95.

Le MVP de la soirée

Nov 12, 2016; Denver, CO, USA; Denver Nuggets forward Wilson Chandler (21) drives to the basket against Detroit Pistons forward Tobias Harris (34) during the first half at Pepsi Center. Mandatory Credit: Chris Humphreys-USA TODAY Sports

Meilleur marqueur du match avec ses 19 pts, Tobias Harris avait beaucoup à se faire pardonner pour ce dernier match du road-trip. Alors qu’il avait mené avec succès les raids offensifs des Pistons, Harris avait péché par maladresse lors des 3 derniers matchs. Contre les Nuggets, Tobias rassure : 8/15 pour lui avec un sobre 1/2 longue distance. On apprécie aussi son leadership en fin de match.

La déception

On va profiter de ce match pour souligner les difficultés de Aron Baynes. Alors que l’Australien commençait la saison dans la ligné de sa campagne olympique, il ne montre presque plus rien offensivement depuis quelques matchs. Pourtant Baynes a beaucoup de temps de jeu derrière Drummond mais se limite à défendre durement. Une consigne de Van Gundy ?

La stat

Andre Drummond, Tobias Harris, Marcus Morris, KCP, Ish Smith et Jon Leuer. Six joueurs des Pistons à plus de 10 pts dans cette rencontre face aux Nuggets. Quand on connaît la incapacité de cette équipe à jouer collectif en l’absence de Reggie Jackson, on ne peut qu’apprécier ce genre de match.

La déclaration

Revenu à un bilan équilibré avec cette victoire, Ish Smith a du se sentir des ailes pour faire ce type de déclaration. On te rassure, Ish, la nouvelle saison commencera quand tu retournera sur le banc.

Voilà une nouvelle saison qui commence. Nous somme revenu à 5-5. Nous savons gagner un match à l’extérieur.

Boxscore

screenshot_20161113-132514_01