Non classé

Pistons-Nets (101-109) : Andre Drummond saborde son équipe

En back-to-back et hors du Palace, le match de la nuit contre les Brooklyn Nets pouvait être fondateur pour cette équipe des Pistons. Alors qu’on s’attendait à un match solidaire de la part des hommes de Van Gundy, nous avons eu tout le contraire, Detroit se détruisant dés les premières minutes. La victoire face aux Knicks est déjà loin.

Ce qu’on a vu du match

Baynes contre les Nets | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Les 3 victoires consécutives au Palace donnaient de l’espoir avant de se déplacer à Brooklyn, chez les Nets. L’organisation offensive permettait à chacun de briller, l’extra-passe était souvent recherchée et Tobias Harris s’érigeait en leader offensif. Malgré la petite inquiétude du 3eme quart-temps contre New York, tous les feux étaient au vert.

On a vite compris notre erreur quand, dés les premières minutes, les Nets commençaient leur show : aucun shoot manqué et 12 pts pour Brook Lopez, laissé libre par Drummond. Après 8 minutes, l’écart était déjà fait et n’allait plus s’arrêter de grimper. La première mi-temps est une des pires prestations des Pistons depuis 2 ans.

Il y a bien sûr les 71 pts concédés (voir La Stat) mais l’attitude n’était surtout pas celle de joueurs professionnels. Comment un guerrier comme Marcus Morris ou un All Star comme Andre Drummond peuvent laisser passer ce genre de chose ? Il a fallu attendre le retour au vestiaire et probablement la gueulante de Stan Van Gundy pour entrevoir un esprit de révolte.

Les Nets se voyant surement trop beau, l’écart a commencé à fondre avec une fin de 3eme quart plutôt maitrisée par Detroit. Mais impossible de gagner après une telle première periode. Une hypothétique victoire aurait tout eu du hold-up immérité et chacun se serait congratulé sur le retour. Pour le futur de cette équipe, la défaite est préférable : que chaque joueur se rappelle longtemps de cette première mi-temps désastreuse.

Le MVP de la soirée

Brook Lopez écrase les Pistons | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La performance collective des Pistons est tellement sale qu’il est impossible de choisir un bon joueur coté Detroit. Marcus Morris et Tobias Harris s’en sortent au niveau statistique mais ont coulé comme les autres en première mi-temps. A la place on retiendra un adversaire, en l’occurrence Brook Lopez qui score 34 pts avec un 4/8 à 3-pts. Du jamais vu pour lui.

La déception

La défaite porte un nom : Andre Drummond. Je pense qu’il y a plus d’implication dans cet article que dans le match de notre pivot, payé 130M/5 ans. Coupable d’avoir été ridiculisé par Brook Lopez, Drummond s’est montré apathique, incapable de réagir ou de peser d’une quelconque manière (6 reb). Même s’il sort 25pts-30 reb au prochain match, il n’y a que le long terme qui rachètera son attitude.

La stat

71 points encaissés en première mi-temps en laissant les Nets dépasser les 70% de réussite, voila de quoi décourager tout fan des Pistons. Cette statistique terrible empêchait déja tout retour des joueurs de Van Gundy en 2eme mi-temps. Si rien ne s’arrange, le road-trip prévu à l’Ouest pourrait bien être dévastateur.

La déclaration

Comment réagir à ce naufrage dés le début du match ? Même Marcus Morris ne pouvait pas expliquer la première periode catastrophique des Pistons hier soir :

Nous ne pouvons pas l’expliquer. Nous n’avons pas bien défendu et pourtant nous sommes une équipe défensive bien meilleure que ça.

Boxscore

boxscore-pistons-nets


Commentaires(3)

  1. […] une défaite honteuse face aux Nets à Brooklyn et avant un road-trip à l’Ouest qui s’annonce compliqué, les Pistons avaient rendez-vous […]

Les commentaires sont fermés