Pistons-Heat (107-84) : Drummond retrouve son niveau All-Star

Drummond domine le Heat | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Engagés sur une série de 4 défaites consécutives, les Pistons accueillaient au Palace of Auburn Hills une équipe de Miami, encore plus mal en point qu'eux. L'opossition des deux cancres de l'Est s'est soldée par une victoire nette de Detroit, porté par un Drummond livrant son meilleur match depuis le début de la saison.

Le match de la nuit portait le sceau du duel entre Drummond d'un coté et Whiteside de l'autre. Mais le duel a tourné court tant le pivot des Pistons a dominé son homologue. A la peine depuis le début de la saison, Drummond avait quelques problèmes pour se remettre en jambe (on se rappelle notamment de son match catastrophique contre les Nets). Probablement motivé à affronter le pivot du Heat, Dre compile 18 pts à 9/12, 15 rbs, 4 blks, 4stls et se rappelle au bon souvenir de ceux qui ne le voyaient plus au niveau d'un All-Star NBA.

Quand Drummond joue à ce niveau, tout Detroit tourne mieux : il joue son rôle de leader et les autres le suivent. Dans le sillage de son pivot, KCP score 22 pts pour permettre à Detroit de se détacher d'entrée et de garder la main pendant toute la rencontre.

Le banc des Pistons apporte enfin sa contribution


Avec +12 à la fin du premier quart-temps, l'équipe de Stan Van Gundy tenait le match par le bon bout. Encore fallait-il ne pas s'effondrer et confirmer ce bon départ. Habituellement les Pistons avaient tendance à lâcher du lest brutalement, souvent quand les titulaires retournaient se reposer. Hier soir, le banc a pourtant fait son travail, bien alimenté par Jon Leuer et Beno Udrih. Avec 12 pts et 5 ass, le Slovene a notamment rendu une copie bien plus propre qu'Ish Smith, qui pourrait bientôt perdre sa place de titulaire à cette allure.

Si la victoire 107-84 des Detroit Pistons ne souffre d'aucune contestation possible, il faut également se féliciter de voir cette équipe enfin s'imposer au rebond. En dominant assez largement Miami dans ce secteur (49 prises à 37), Detroit a inversé une tendance qui commençait à devenir problématique. Et encore une fois l'apport d'Andre Drummond a été capital dans cette réussite.

Avec cette victoire Stan Van Gundy et ses hommes font pouvoir fêter tranquillement Thanksgiving et se préparer pour accueillir les Clippers dés samedi. Avec l'espoir d'enchainer enfin une deuxieme victoire de suite...



Aucun commentaire

Fourni par Blogger.