Beno Udrih peut-il devenir le back-up de Reggie Jackson ?


Beno Udrih, back-up de Jackson ? | PistonsFR, actualité des Pistons en France

L’expérience Ish Smith est en train de tourner court à Detroit. Après 16 matchs (sans compter la pré-saison), l'ancien Sixer montre toutes ses limites à la mène. A coté de lui, Beno Udrih, arrivé quelques heures avant le début de la saison régulière, fait souvent mieux en moins longtemps. Au point de lui prendre sa place ?

Avant de s’intéresser aux bienfaits de Beno Udrih, il faut d'abord se pencher sur l'impact d'Ish Smith depuis son arrivée à Detroit. Soyons bref, il est quasiment inexistant. Il est plutôt difficile pour moi de faire ce constat car depuis le début, la signature d'Ish Smith semblait être une bonne idée : pas très cher, sortant d'une saison où il avait pu se montrer à Philadelphie, le meneur avait tout du back-up idéal de Reggie Jackson.

Ish Smith et le système Van Gundy, ça ne fonctionne pas

Ish Smith ne s'integre pas à Detroit | PistonsFR, actualité des Pistons en France

La blessure de Jackson a changé la donne, Smith devenant le titulaire par défaut. Alors qu'il devait évoluer avec la second unit (Baynes, Stanley..), Ish Smith s'est retrouvé à devoir jouer le pick-and-roll avec Drummond. Si on savait qu'il y aurait besoin d'une période d'adaptation, il n'était pas prévu que les débuts hésitants du meneur affectent aussi Drummond. Sans Reggie Jackson, le pivot des Pistons perd son partenaire privilégié et son efficacité en attaque. Depuis la reprise de la NBA, Drummond n'est plus du tout une menace offensive, régresse aux rebonds offensifs et se frustre dans les autres secteurs, étant parfois complétement absent des matchs. Il faut dire que les alley-oops ou les dunks faciles se font discrets dans les rencontres des Pistons aujourd'hui.

Ish Smith, joueur honnête et probablement en-deça de ses réelles capacités, montre trop de défaut pour continuer à jouer régulièrement avec les Pistons. Son passage a affecté les joueurs autour de lui, révélant en plein jour toutes leurs faiblesses.

Beno Udrih, une vraie menace qui rend les autres meilleurs


Lors de la convaincante victoire des Pistons contre Miami (où Drummond a été énorme, on y reviendra), Ish Smith n'a joué que 18 min pour 6 pts à 2/6 aux tirs. Stan Van Gundy avait choisi de privilégier Beno Udrih, resté sur le parquet 30 min pour 12 pts à 5/11 et 5 ass. Detroit avait certes pris une belle avance et SVG pouvait se permettre de gérer son effectif. Mais Udrih a une nouvelle fois parfaitement saisi sa chance.

Si Drummond a joué à un niveau All-Star sur ce match, il le doit beaucoup au Slovène. Match après match, le constat devient évident : Drummond joue mieux avec Udrih qu'avec Smith. Coupable de beaucoup trop dribbler, avec un shoot approximatif, Smith n'attire que très peu les défenses. Udrih de son coté sanctionne à mi-distance, rendant ses combinaisons avec Drummond bien plus dangereuses. Et quand on signe un joueur à 130M/5 ans, on cherche à le mettre dans les meilleures conditions.

Le pick-and-roll est vital pour Detroit. L'an dernier, Reggie Jackson a joué 896 possessions ainsi, le plus haut total de la NBA. Beno Udrih est calibré pour cet exercice et Stan Van Gundy n'avait pas dit autre chose quand il avait éjecté Ray McCallum et Lorenzo Brown au profit du Slovène.


Beno Udrih à Detroit | PistonsFr, actualité des Pistons en France
Parlons stats pour finir : en 29 min cette saison, Ish Smith score 9,6 pts à 38% avec 6 ass et 2 TO. Dans le même temps, Beno Udrih en 16 min score 7,5 pts à 44% avec 4 ass et moins d'un TO. L'impression visuelle laissée par les deux joueurs est également flagrante : Smith tient beaucoup trop la balle, slalome dans la raquette pour ressortir inutilement et shoote trop souvent dans de mauvaises positions. Beno Udrih montre lui plus de maîtrise, exécutant des systèmes efficaces et posés, et faisant régulièrement mouche quand il prend sa chance à mi-distance. Et si Ish Smith apporte en transition, la pauvre défense des Pistons (24eme en interception par exemple) ne permet pas de retrouver souvent ce type de situation.

Au retour de Reggie Jackson en décembre, la question devra être posée. Qui de Ish Smith ou Beno Udrih pour le rôle de back-up. Le Slovène pourrait partir avec un avantage même si la situation sera de nouveau toute autre. En attendant Stan Van Gundy pourrait laisser Udrih débuter un match et bousculer l'ordre établi.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.