[Preview] Le roster des Detroit Pistons, poste par poste : les Arrières

Maintenant que le Media Day 2016 a marqué le début de la saison et que les joueurs retrouvent le parquet depuis quelques semaines pour le training-camp, un tour d’effectif complet s’impose.


Poste par poste, joueur par joueur, PistonsFr débriefe la saison passée, les promesses qui ont été faites pour finir par un scenario probable. Avec un effectif à 90% définitif et quelques jours avant le premier match de pré-saison, on commence à y voir un peu plus clair. Nous en sommes au 4eme et avant-dernier article de notre série, après avoir déjà analysé  les Pivots, les Ailiers Forts et les Ailiers.



Aujourd’hui place aux Arrières (Caldwell-Pope, Bullock, Gbinije)


Kentavious Caldwell-Pope | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France


Kentavious Caldwell-Pope



  • La saison passée (14,5 pts, 3,7 reb, 1,8 ass) : Chien de garde défensif dans le système de Van Gundy, KCP s'est éclaté la saison dernière et commence à faire peur en NBA. Chargé de défendre sur le meilleur joueur adverse dans 80% des cas, Cadwell-Pope a montré une belle progression offensive avec ses 12 tentatives par match à 42%. Titulaire indiscutable, KCP semble indéboulonnable à Detroit.

  • La promesse : Malgré son état d'esprit défensif loué par les observateurs, Kentavious Caldwell-Pope ne récolte pas les fruits de son travail. Aucune voix pour le Defensive player of the year 2016 contre 2 pour Drummond ! Cette saison, KCP doit s'acheter un charisme et faire ouvrir les yeux au reste de la Ligue. Surtout que le joueur est en plein renégociation de son contrat.

  • Le scénario : Toujours sans concurrence à son poste, l’arrière KCP continue sur sa lancée et augmente même son intensité en défense. Sa régularité fait de lui une arme importante dans le roster de SVG mais la NBA continue de le bouder. Oui, selon les votants, Green, Whiteside, DJ Jordan, Davis ou Millsap sont meilleurs défenseurs. Ou quand défense est synonyme de contre dans la Ligue d'aujourd'hui...


 

Reggie Bullock | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Reggie Bullock



  • La saison passée (3,3 pts, 1,8 reb, 0,7 ass) : Derrière KCP, le poste d’arrière ressemblait à un désert l'an passé : seulement 11 min de jeu pour Reggie Bullock qui donnait parfois un coup de main à l'aile. Le Piston n'a pas démérité, avec notamment un tir à 3-pts assez fiable (42%). La majorité de sa contribution offensive venait d'ailleurs de derrière la ligne.

  • La promesse : Comme Darrun Hilliard, voir même Michael Gbinije, Reggie Bullock fait partie de ces joueurs capable de jouer sur plusieurs postes et en réalité incapable de se fixer, même à l'orée d'une 4eme saison. Pourtant Stan van Gundy n'a pas recruté à l’arrière cet été. La chance de Bullock ? L'ancien Clipper devra prouver qu'il est en mesure de suppléer KCP.

  • Le scénario : Joueur atypique chez les Pistons, très actif sur les réseaux sociaux, connu pour un lien fort avec sa sœur transsexuelle, Reggie Bullock symbolise à merveille le joueur NBA destiné à rester dans l'ombre mais qui plait naturellement aux fans. Cette saison encore, Bullock va gagner à être connu. Pas forcement pour son jeu mais pour la personne qu'il est.


 

Michael Gbinije | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Michael Gbinije



  • La saison passée (17,5 pts, 4,1 reb, 4,3 ass) : Drafté en 49eme position lors de la Draft 2016, Michael Gbinije semble différent des rookies habituels. Avec un cursus universitaire complet et une experience conséquente avec l'équipe nationale du Nigéria, Gbinije pourrait être d'ors et déjà NBA-Ready. Sa campagne olympique sérieuse appuie cette hypothèse.

  • La promesse : Considéré comme un arriere-meneur, Michael Gbinije se retrouve logiquement dans notre preview consacré aux arrière du roster au vu de l'embouteillage sur le poste de meneur. Mais pendant le training-camp, Van Gundy a déclaré que Gbinije avait été "le meilleur à l'aile". Devra-t-il jouer en 3 ? Pour Mike Gbinije, la priorité sera de répondre aux attentes de son coach et de rentabiliser son temps de jeu.

  • Le scénario : Rapidement envoyé chez les Grand Rapids Drive, Michael Gbinije profite de son experience pour gratter des minutes au fil de la saison, derrière les déceptions et les blessés. Révélation de la saison coté Pistons, Gbinije devient un arrière back-up utile et crédible. Le rookie atteint sans probleme les 10 min de jeu lors de sa première saison.


Cette quatrième preview consacrée au poste d’arrière chez les Pistons se termine. Évidement tous les scenarios sont plus ou moins fictifs et totalement objectifs mais avec toujours une once de vérité.



3 commentaires:

  1. […] Poste par poste, joueur par joueur, PistonsFr débriefe la saison passée, les promesses qui ont été faites pour finir par un scenario probable. Avec un effectif à 90% définitif et quelques jours avant le premier match de pré-saison, on commence à y voir un peu plus clair. Nous en sommes désormais au 5eme et dernier article de notre série, après avoir déjà analysé  les Pivots, les Ailiers Forts, les Ailiers et les Arrières. […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.