Non classé

Reggie Bullock face aux leçons apprises de sa sœur, transsexuelle et assassinée en 2014

Bien loin de nos débats sur le classement prévisionnel des Pistons ou de savoir si notre banc s’est amélioré ou pas pendant l’intersaison, une interview de Reggie Bullock est parue cette semaine dans laquelle le joueur des Pistons revient sur ce qu’il a appris de sa sœur, tragiquement décédée en 2014 et transsexuelle. Une interview honnête et un discours rare dans le paysage NBA habituel.

Savoir tirer de la force des évènements tragiques

En 2014 à Baltimore, Mia Henderson est assassinée dans une ruelle macabre. Mia, née homme sous le nom de Kevin Long, était la sœur de Reggie Bullock. A l’époque, Mia était la deuxieme transsexuelle à être assassinée à Baltimore durant une courte periode, ce qui avait conduit la police à s’orienter vers un crime transophobe. A sa manière, le joueur des Pistons, à l’époque aux Clippers, avait rendu un hommage à son « frère », utilisant un hashtag #RIPKEVIN, montrant toute l’ambiguïté qu’implique ce sujet aux USA

La semaine dernière, Reggie Bullock est revenu sur les conséquences de cet événement pour l’émission The Herd. Dans cette interview, s’il a utilisé les pronoms masculins et a appelé Henderson son «frère», Bullock a surtout montré l’importance qu’avait eu sa sœur sur lui. Mia lui a notamment appris à ne pas soucier de ce que les autres peuvent penser :

Mia a vécu comme il était, il m’a appris à être moi, il m’a appris à prendre soin de la famille. Il était heureux d’être qui il était et il ne s’est jamais inquiété de ce que les autres pensaient de lui.

Le joueur de Detroit considère même sa sœur comme une personne forte, capable de déployer assez d’énergie pour ne pas se laisser toucher par les critiques du monde entier :

Une personne qui peut s’isoler du monde entier et ne pas se soucier des sentiments des autres est une personne forte, pour moi. Je pense que c’est l’une des choses les plus importantes que je retiens de lui.

Les vestiaires NBA toujours touchés par le machisme

Reggie Bullock a appris du décés de sa soeur | PistonsFR actualité des Pistosn en France
Pendant l’interview, Bullock a notamment souligné que les vestiaires en NBA étaient souvent des lieux où les blagues machistes et sexistes fusaient.Évidemment si on peut rire de tout, avoir une personne qui a connu ce genre d’événement change la donne. Et Bullock n’accepte pas ce type de propos :

J’avais un frère, une personne qui était proche de moi et je ne pourrais jamais en rire.

Peu après l’interview, Reggie Bullock a publié ce tweet, dans lequel il prouve tout son amour à sa soeur :

Différence notable cette fois, le joueur de Detroit mentionne Mia et a même rajouté dans sa bio Twitter le hashtag #RIPMIA.
Avec cette simple différence, le Piston montre qu’une évolution des comportements est possible aux États-Unis.

Retrouvez la Vidéo de l’interview de Reggie Bullock en intégralité :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3csYe89mC98]

Commentaires(2)

  1. […] avait eu l’occasion d’aborder le regard apaisé de Reggie Bullock sur sa relation avec sa soeur transgenre mais celui qui se rapproche le plus d’un Colin Kaepernick chez les Pistons s’appelle […]

  2. […] scénario : Joueur atypique chez les Pistons, très actif sur les réseaux sociaux, connu pour un lien fort avec sa sœur transsexuelle, Reggie Bullock symbolise à merveille le joueur NBA destiné à rester dans l’ombre mais qui […]

Les commentaires sont fermés