[Preview] Quelle est la place des Pistons dans la Conférence Est ?


PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

A quelques semaines du début de la pré-saison NBA, les franchises ont clôturé leur recrutement et sont prêtes pour la saison qui s'annonce. Ainsi il etait temps pour nous, observateurs des Detroit Pistons au quotidien, de juger de l'état de la Conférence Est, et de la place que pourrait y occuper les Pistons.

En toute objectivité, nous avons essayés de lire ce qui se disait sur les équipes de la Conférence Est, mais surtout nous avons interrogé les spécialistes de ces franchises en France et nous avons repris leurs précieuses informations, les mettant en parallèle avec le projet des Pistons.


Les Franchises qui ont finis devant les Pistons en 2016 : Cavaliers, Raptors, Heat, Hawks, Celtics, Hornets et Pacers


LeBron James et les Cavs face à Detroit | PistonsFr, actualité des Pistons en France

  • Cleveland Cavalier : portés par James vers le doublé (2016 : 57-25)

Difficile de faire mieux que la saison passée pour LeBron James et Cleveland. Enfin champion, les Cavs vont désormais faire face au plus dur : confirmer. Pour arriver à ses fins, Tyron Lue s’appuiera sur un effectif presque inchangé malgré deux pertes problématiques : Matthew Dellavedova parti à Milwaukee, et Timofey Mozgov qui est allé chercher une place aux Lakers. D'ailleurs, les Cavs n'ont pas encore fini leur été, le cas JR Smith restant à régler.

Cette saison devra montrer enfin la patte de Lue, lui qui a étonné cette année. Irving a aussi passé un gros cap durant les PO et pourrait vite devenir un meneur top 3 NBA. Au final la saison régulière devrait être une formalité et si les Cavs ne finissent pas 1er, c'est qu'ils auront préservé leur forces pour la bataille des playoffs. Ensuite jusqu'en finale Cleveland a encore de la marge. Probablement pas autant que les 2 saisons précédentes  mais tout se jouera en finale pour cet effectif.

Finiront-ils devant les Pistons ? : Oui, indéniablement. Premier ou deuxième pour Cleveland. Une autre place serait un échec.

La parole de l'expert : le compte ClevelandCavaliers FR @CavsClevelandFr



Si cela a été le plus beau moment de ma vie de supporter  et que LeBron et Kyrie surtout ( sans enlever le mérite de tous ) ont été incroyables, je continue de dire que pour ce titre, on peut remercier les Warriors. Aujourd'hui ils se sont renforcé (à voir comment ça joue tous ensemble ) donc le back-to-back sera très dur . Pour moi la clef serait de transférer Love contre un 3 capable de marquer et d'être bon en défense (style Rudy Gay) et décaler LeBron en 4. J'y crois mais je sens quand même les Warriors très dur à battre .




Les Raptors face à Detroit | PistonsFR, actualité des Pistons en France

  • Toronto Raptors : à la recherche de la stabilité (2016 : 56-26)

Deuxième de la Conférence Est et Finaliste face aux Cavs, Toronto est clairement un modèle à suivre pour le président/coach des Pistons Stan Van Gundy. Construits autour d'un duo d'avenir Lowry-DeRozan, les Raptors veulent par dessus tout confirmer leurs progrès. Peuvent-il être une nouvelle fois les dauphins des Cavs ? Probable, surtout que la prolongation de DeRozan leur assure un avenir radieux.

Attention néanmoins à quelques faiblesses sur le banc, où la rotation de Dwayne Casey semble très pauvre sur certains postes. Le collectif des Hommes du Canada reste en revanche génial et font des Raptors des candidats crédibles aux Finales NBA.

Finiront-ils devant les Pistons ? Toronto devait gagner l'Atlantic et donc finir dans les 4 premiers. Donc très probablement devant Detroit qui ne gagnera pas sa division (cf Cleveland).

La parole de l'expert : le compte Raptors France @Raptors_Fr



L'objectif des Raptors vu la saison dernière est de faire aussi bien, c'est à dire finale de Conférence Est. Toutefois il faudra éviter les Playoffs à rallonge comme cette année et aussi les coups de malchances vis à vis de nos scoreurs habituels. La nouvelle signature de DeRozan fait plaisir et montre qu'un collectif s'est vraiment crée (la paire Lowry-DeRozan s'éclate aux JO).



Miami Heat et Detroit Pistons | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Miami Heat : apprendre à vivre sans Wade (2016 : 48-34)

Les fans du Heat ont vécu un été à deux vitesses. En quelques jours, ils ont connu la joie de la prolongation de Whiteside, puis le désespoir du départ surprise de Wade à Chicago. Comment faire désormais pour le Heat ? Fort d'une troisième place méritée l'an dernier, les Floridiens pourraient avoir du mal à confirmer. Jusqu'à mettre en péril leur place en playoffs?

De gros départs compensés par la seule arrivée de Waiters n'incite pas à l'optimisme. On ne remplace pas une légende comme Wade si facilement. Évidemment il y a toujours la possibilité de voir Pat Riley nous monter un blockbuster deal si la sauce ne prend pas rapidement.

Finiront-ils devant les Pistons ? Probablement pas. Le Heat fait partie des perdants sur le papier de l'intersaison et le début risque d'être laborieux. Il est probable que l'équipe lutte pour l’accès aux playoffs.

La parole de l'expert : le compte Miami Heat Belguim @MiamiHeatBe



Cette saison sera placée sous le signe de l'interrogation : Chris Bosh va-t-il revenir et retrouver son niveau d'antan ? Whiteside assumera-t-il les 98M qui lui ont été offerts cet été ? Le trio de jeunes composé de Winslow, Johnson et Richardson confirmera-t-il les espoirs placés en eux ? Waiters s'avérera-t-il être une bonne pioche de la part du « gominé » ? Comment la franchise (sur)vivra-t-elle sans Wade ? Bref, la saison et plus encore, l'avenir de cette franchise orpheline de sa star de toujours, Dwyane Wade, dépendront en grande partie des réponses à ces questions.



Atlanta contre Reggie Jackson | PistonsFR, actualité des Pistons en France



  • Atlanta Hawks : autant d’interrogation que de potentiel (2016 : 48-34)

L'été a été très animé pour Atlanta. Départ de Horford et de son importance dans le vestiaire, et arrivée de Dwight Howard avec ses briques aux lancers-francs. Les Hawks doivent ainsi se redécouvrir une équipe, tout en essayant de franchir un pallier. Heureusement ils pourront compter pour cela sur Millsap, resté pour encadrer cette jeune équipe.

Une jeunesse qui porte principalement le nom de Dennis Schroeder, qui sera titulaire à la mène cette année et qui a tout de l'attraction. Les fans attendent beaucoup de leur chouchou, qui devrait sans problème satisfaire leurs attentes, tant l'allemand est talentueux. Avec un peu de réussite, ATL pourrait même poursuivre sa montée dans la Conférence Est.

Finiront-ils devant les Pistons ? : Avec la chute présumée du Heat, les Hawks ont tout pour gagner la Southeast Division. Et ainsi terminer parmi les meilleurs. Donc oui, probablement.

La parole de l'expert : le compte Hawks France @ATLFrance



Je suis assez pressé de voir ce que peut donner Schroeder. Défensivement il est bien meilleur que Teague. Offensivement il a toutes ses preuves à faire. Ça me fait penser à Thomas qui était remplaçant aux Kings et qui a éclot plus tard aux Celtics. Howard c'est un peu quitte ou double. Il revient dans sa ville natale donc on peut imaginer qu'il voudra bien faire. Mais il est quand même plus sur une pente descendante ces derniers temps.



Boston Celtics contre Aron Baynes | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Boston Celtics : Horford pour viser plus haut (2016 : 48-34)

Les Celtics ont surpris l'an dernière. Annoncé hors des playoffs, Boston a fait une très bonne saison en terminant avec 48 victoires et en se qualifiant pour les Playoffs. Face aux Hawks, on a vu qu'il manquait plusieurs choses aux Celtics pour passer un cap Si la blessure d'Avery Bradley a joué un grand rôle, il manquait un big men ainsi qu'un autre scoreur qu'Isaiah Thomas pour arriver à battre les Hawks.

Les fans attendaient donc la Draft et la FA avec impatience. Avec le 3e choix, les C's ont sélectionné Jaylen Brown, choix très critiqué par les fans. Pourtant Brown est un joueur athlétique, plutôt bon défenseur et qui fera beaucoup de bien au poste 3. La FA aussi s'est révélée très positive avec l'addition d'Al Horford et de Gerald Green. Horford apportera ses qualités de Big Men, son expérience et son leardership  qui  ont manqués la saison dernière. Le petit point noir de cette FA étant la perte d'Evan Turner; on peut sans conteste annoncer que Boston a fait une des meilleures intersaison.

Finiront-ils devant les Pistons ? : L'apport de Horford concrétise la progression de Boston. Probables cadors à l'Est, les C's  devraient truster les 5 premières places.

La parole de l'expert : le compte Boston Sports Actu @BostonSportsFR



Je dirais que l'on s'est bien amélioré par rapport à l'année dernière. Le recrutement d'Horford et de Green ainsi que la Draft de Brown ont permis de faire passer un cap notre effectif sur le papier. De plus, je pense que Terry Rozier va pouvoir grappiller du temps de jeu et se faire une place dans la rotation cette saison. Il a très bien progressé et a montré de belles choses en Playoffs et en Summer League, où j'ai eu un véritable coup de cœur pour Abdel Nader que l'on a sélectionné en 58e position. Pour conclure, je dirais simplement que cette intersaison a été très bien gérée du côté de Boston et que l'on en sort renforcé. Je nous prédis une saison à 54 victoires et une finale de conférence.



Charlotte Hornets contre les Pistons | PistonsFr, actualité de Detroit en France



  • Charlotte Hornets : Des départ importants, trop importants ? (2016 : 48-34)

Après une saison réussie qui fut couronnée par la première victoire en playoffs d'une franchise NBA basée à Charlotte depuis 2002, les Hornets faisaient face à un défi important cet été. En effet une grosse partie de l'effectif était free agent à l'intersaison, (Williams, Lin, Lee, Jefferson, Nicolas Batum). La priorité du front office fut donc la resignature du français, ainsi que celle de Marvin Williams, capitaine de l'équipe et leader vocal sur et en dehors des parquets.

Cela a contraint à accepter le départ de certains, donnant l'impression d'une profondeur d'effectif moindre, malgré quelques paris intéressants comme Hibbert pour reprendre le rôle de protecteur de cercle, ou Belinelli comme shooteur en sortie de banc. Reste à savoir si cela sera suffisant...

Finiront-ils devant les Pistons ? : Comment se remettre de ces départs ? Avec une Conférence Est  qui commence à trouver une densité, ça sera compliqué pour les Hornets. Cette fois-ci, Detroit devrait finir devant.

La parole de l'expert : le compte Charlotte Hornets FR @HornetsFR



La principale clé de la saison 2016-2017 à Charlotte sera l'état de santé de Michael Kidd-Gilchrist. A 100% il est l'un des meilleurs défenseurs extérieurs de la ligue. En prenant également en compte les promesses dans le jeu offensif qu'il a affiché sur les 7 matchs qu'il a disputé en 2015-2016 on peut penser que si l'ailier est en mesure de jouer plus de 70 matchs la saison prochaine alors Charlotte sera en mesure d'atteindre son objectif qui est de retourner en playoffs, pour cette fois passer un tour.



Stanley Johnson face aux Pacers | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Indiana Pacers : les ennemis des Pistons sur leur lancée (2016 : 45-37)

Les Pacers visent ni plus ni moins que la continuité. Qualifié en playoffs en 2016 et défaits en 7 manches par les Raptors, Indiana voit désormais plus loin. Larry Bird a fait un travail fantastique cet été, même si le départ de Frank Vogel juste après l'élimination avait rendu les fans de l'Indiana très pessimistes.

Le front office a été très actif, Jeff Teague ou Thad Young étant de très belles recrues obtenues contre quasiment rien. Les signatures de Big Al ou encore Aaron Brooks ont enchantés les fans, surtout pour le premier qui pourrait apporter sa science en attaque aux cotés de Myles Turner. Cette équipe de bosseur devrait dérouler dans cette Easthern Conférence.

Finiront-ils devant les Pistons ? : Même si à Detroit, on ne souhaite que le mal des Pacers, les rivaux de l'Indiana devrait être au-dessus des Pistons. Mais pas plus d'une ou deux places quand même.

La parole de l'expert : le compte Pacers Belgium @PacersBelgium



En playoffs justement, avec cette équipe enfin digne de Paul George, on ne peut qu'espérer faire mieux. Il faut évidemment passer le premier tour déjà, et ensuite pourquoi pas allez chercher la finale de conférence face à LeBron, moi j'y crois. Si l'alchimie prend, notamment avec le "nouveau" coach, il faudra compter sur les Pacers la saison prochaine!



Les Franchises qui ont finis derrière les Pistons en 2016 : Bulls, Wizards, Magic, Bucks, Knicks, Nets et Sixers


Chicago Bulls contre Drummond | PistonsFr, actualité des Pistons en France

  • Chicago Bulls : un duo Wade/Rondo au lieu d'une vraie reconstruction (2016 :42-40)

Exit Derrick Rose et Joakim Noah et place aux jeunes et la reconstruction ? Absolument pas ! Malgré le départ des cadres, malgré les envies de spacing du coach Hoiberg, c'est Dwayne Wade et Rajon Rondo, pas exactement des snipers, que les fans de Chicago ont vu arriver. Avec ces noms ronflants, le board des Bulls a décidé de jouer le court terme. A Detroit, on sait ce que ça a donné quand on a tenté un truc similaire avec Josh Smith.

Reste que Dwayne Wade est toujours efficace et que Rondo demeure le meilleur passeur de la NBA. Mais Chicago prend le pari de laisser ses jeunes de coté et a fait pas mal de concession en terme de TDD pour viser les playoffs dés cette année. Dommage pour les Grant, Valentine et autre Portis...

Finiront-ils devant les Pistons ? Difficile de placer cette équipe sur l'échiquier de la Conférence Est. Même si les nouveaux s'adaptent rapidement, la stabilité de Detroit devrait quand même faire la différence.

La parole de l'expert : le compte Chicago Bulls France @bullsfr



J'aurais aimé une vrai construction sur le long terme avec du temps de jeu pour nos jeunes (Grant, Valentine, Mcdermott, Zipser, Portis, Mirotic) en lieu et place du duo Rondo/Wade. Espérons que la free agency de l'an prochain me fasse mentir et que la présence de Wade nous permette de faire un bon recrutement en 2017. Mais Forman souhaitait une équipe jeune et athlétique et les 2 recrues phares des Bulls sont les trentenaires Wade et Rondo...



Jackson contre les Washington Wizard | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Washington Wizard : pour les playoffs, cette fois c'est la bonne ? (2016 : 41-41)

Dans la Capitale, l'été a rimé avec sérénité et continuité. Si les Wizards ont manqué les playoffs, ils ont néanmoins confiance dans leur effectif. Ainsi pas de changement dans le 5 de départ pour cette saison qui a priori devrait être le même que celui qui a fini la saison, c'est à dire Wall-Beal-Porter-Morris-Gortat. Le 5 semble assez solide pourvu que Beal soit épargné par les blessures

Pour combler les quelques départs qui concernent principalement le banc, le front-office a recruté Trey Burke qui remplace Ramon Session, Santarosky qui arrive de Barcelone,  Josh Smith et Ian Manhinmi qui viennent compléter le secteur intérieur. Kelly Oubre, logiquement prolongé cet été, devrait avoir plus de temps de jeu au poste 3.

Finiront-ils devant les Pistons ? Si les Wizards visent d'accrocher les playoffs, les objectifs sont différents à Detroit. Ainsi les Pistons devraient être quelques crans au dessus de Washington.

La parole de l'expert : le compte Wizards France @Wizards_France



Cette intersaison a surtout marqué l'arrivé de Scott Brooks a la tête de l'équipe. Dans ces valises, il va nous apporter une toute nouvelle façon de jouer, qui j'espère mettra les Wizards en haut de la conférence Est ! On doit faire mieux que l'an dernier et le Top 4 est clairement un objectif.



Stanley Johnson contre le Magic d'Orlando | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Orlando Magic : Evan Fournier en totem ? (2016 : 35-47)

Si les fans du Magic regrettent encore le trade qui a amené Tobbias Harris à Detroit, ils ont également subi cet été la perte de Oladipo, parti remplacer Durant au Thunder. Dans l'échange, le Magic a récupéré Serbe Ibaka, une référence en défense. Mais Ibaka, est-ce vraiment mieux qu'Oladipo ?

La réponse a cette question devrait sceller le sort d'Orlando cette saison. En attendant Evan Fournier s'attend à avoir plus de responsabilité offensives, fort de son nouveau contrat. Le Français, privé de Jeux Olympiques, pourrait connaitre une saison de folie sur le plan individuel. Collectivement le Magic a encore de sérieux manques en revanche.

Finiront-ils devant les Pistons ? Le Magic va lutter pour les playoffs qui seront quand même durs à atteindre. Detroit part avec une longueur d'avance.

La parole de l'expert : le compte Magic France @BasketMagicFR



Concernant notre intersaison cet été, je pense que nous avons bien recruté, même s'il manque encore un gros poste 3 mais bon c'est comme sa. Je suis très enthousiaste pour la saison à venir, et je pense qu'on ira en playoffs dès cette année! Puis on a Evan donc tout ira bien !!!



Detroit face aux Bucks en pré-saison | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Milwaukee Buck : pas de vacances en avril cette fois-ci ? (2016 : 33-49)

Décevants l'an dernier, les Bucks ont raté la saison la plus dure, celle de la confirmation. Jason Kidd et ses joueurs ont notamment failli dans l'intensité défensive, domaine où ils étaient attendus. L’intégration de Greg Monroe, qui n'avait pas brillé par sa défense chez les Pistons, pourrait être une partie de la réponse.

Avec leur potentiel, les Bucks n'ont pas forcement eu à toucher en profondeur à leur roster. Intelligemment, le front office a fait venir Dellavedova et Teletovic. La draft est également passé par là, déposant Thon Maker à Milwaukee. Une nouvelle promesse, une de celles qui pourraient permettre à Milwaukee de continuer à jouer au mois de Mai.

Finiront-ils devant les Pistons ? Même avec une belle progression, Milwaukee reste bien en dessous des Pistons. A moins d'une catastrophe, Detroit a plus d'argument.

La parole de l'expert : le compte Bucks France @BucksFR



A défaut d'avoir fait un recrutement aussi clinquant que l'an passé, les Bucks ont préféré faire un recrutement judicieux. Les arrivées de Dellavedova et Teletovic s'inscrivent dans la logique d'amener du spacing pour Antetokounmpo et Parker. Dellavedova devra aussi assurer en défense avec le vice qui le caractérise. Ses performances aux JO laissent penser qu'il pourrait avoir de grosses minutes, Giannis assurant la création. A défaut de voir les Bucks en Finales de Conférence, les playoffs paraissent un objectif raisonnable, surtout devant les Pistons (que bene amat bene castigat) !



Marcus Morris contre les Knicks | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • New York Knicks : Phil Jackson is back ! (2016 : 32-50)

Et si on tenait les grands gagnants de l'intersaison ? Derrick Rose, Joakim Noah, Courtney Lee et Brandon Jennings, rien de mieux pour vous changer le visage d'une franchise. Le Zen Master a décidé de justifier son salaire et les fans de New York se réjouissent : depuis le trade de Carmelo,  la Big Apple n'avait plus connu pareille agitation. L'association de l'ancien MVP Rose avec Anthony pourrait ramener NY droit en playoffs.

L'été de New York ressemble quand même à un gigantesque pari. Si l'équipe peut faire un bond phénoménal au classement, la santé plus que précaire de Rose (sans parler de Noah) rend l'édifice très fragile. Si les cadres passent plus de temps sur le parquet qu'à l'infirmerie, ça sera tout bon !

Finiront-ils devant les Pistons ? Revenu du fin fond de la Conférence Est, les Knicks redeviennent un adversaire potentiel pour Detroit. Il se pourrait que les deux équipes soient très proche à la fin.

La parole de l'expert : le compte Knicks France 2017 @Knicks_France



Notre recrutement, sur le papier du moins, semble attractif et intéressant. On fait un coup en récupérant un meneur MVP, un pivot All star, et un ailier shooteur bon défenseur. Il faut souligner  le gros travail fourni en interne par Phil Jackson. C'est une grosse amélioration par rapport aux années précédentes , même si le recrutement est risqué en dépit du passé à l'infirmerie qu'ont subit Rose et Noah. On envisage entre entre la 6eme place et la 8eme place.



Marcus Morris face aux Brooklyn Nets | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Brooklyn Nets : (2016 : 21-61)

Sportivement la saison dernière des Nets était certainement l'une des plus compliquée depuis longtemps. Cependant Prokhorov a enfin compris que sa folie des grandeurs ne rimait à rien et a décidé de remettre de l'ordre dans la boutique. L'arrivée de Sean Marks en provenance de San Antonio était la première étape de la reconstruction de la franchise : sans choix de Draft l'ancien assistant GM des Spurs a fait le ménage dans le roster.

Aujourd'hui l'effectif semble plus qualitatif avec les arrivés de Jérémy Lin et Greivis Vasquez au poste de meneur, problématique l'an dernier. Bien sûr, le départ de Thaddeus Young a affaibli la raquette mais pour y remédier Trevor Booker et Luis Scola sont arrivés. Le premier est un acharné de travail alors que le second apportera son expérience dans un roster qui en manque cruellement.

Finiront-ils devant les Pistons ? Les Nets et les Pistons regardent dans la même direction : le haut. Sauf que Brooklyn cherche à se débarrasser des dernières places tandis que Detroit vise le Top 5

La parole de l'expert : le compte Brooklyn Nets France @BrooklynNets_Fr



L'effectif est faible et ne permettra pas de rivaliser a l'Est pour une place en Playoffs. Pire malgré un bon mélange de jeunesse et d'expérience, on va encore galérer cette saison. Mais avec l'objectif sera avant tout de de proposer du beau grâce à Atkinson et de gagner le plus de match possible car on a aucun intérêt à tanker vu qu'on a pas de choix de Draft. Dans le but au final d'attirer des FA l'été prochain en ayant un projet intéressant à leur proposer.



Andre Drummond contre les Sixers | PistonsFr, actualité des Pistons en France



  • Philadelphie Sixers : Il sera difficile de quitter la dernière place (2016: 10-72)

L'été s'est joué à la draft pour les Sixers et la sélection annoncée de Ben Simmons a rendu espoir à la plupart des fans de Philadelphie. Avec ses nombreuses similitudes avec LeBron James, l'Australien va apporter de suite et pourrait faire d'une franchise moribonde une attraction.

Rappellons-nous quand même que James lui-même n'avait pas réussit lors de sa première saison à sortir les Cavs des bas-fonds de la Conférence Est. Pour bien figurer les Sixers devront également résoudre leur imbroglio Noel-Embiid-Okafor. Beaucoup de promesses donc mais tellement de chemin à parcourir...

Finiront-ils devant les Pistons ? La dernière place de la Conférence Est sera-elle à nouveau la propriété des Sixers. Qui qu'il en soit, peu de chances de voir l'ancienne équipe de Ish Smith devant Detroit.




Au final, cet article prouve que la Conférence Est sera extrêmement disputée cette saison. Merci à tous les spécialistes des Franchises NBA en France pour toutes les contributions qui nous ont été offertes. Maintenant on sait que quasiment toutes les équipes se sont renforcées. Heureusement, c'est aussi le cas des Pistons.

Dans bientôt 2 mois, les Pistons vont commencer leur saison contre Toronto. S'en suivra 81 autres matchs, avec beaucoup d'oppositions contre toutes ces équipes de l'Est. Au vu des forces en présence, Detroit n'aura pas le droit à l'erreur s'il veut bien figurer dans sa Conférence.

4 commentaires:

  1. […] notre preview de la Conférence Est, réalisée avec les comptes Twitter Français des franchises NBA, nous avons conclu que les Bulls […]

    RépondreSupprimer
  2. […] les previews font le cœur de l’actualité. On en profite d’ailleurs pour signaler que notre preview de la Conférence Est, écrite à l’aide de la Team NBA Fr sur Twitter est devenu l’article le plus lu du […]

    RépondreSupprimer
  3. […] de minutes par match, si on se réfère au temps de jeu de Steve Blake l’an dernier. Dans une Conférence Est très relevée, où seuls les Sixers et les Nets semblent en dessous, les Pistons ne peuvent négliger aucun […]

    RépondreSupprimer
  4. […] clés qui pourraient être décisives pour le début de saison régulière à Detroit. Avec une Conférence Est de plus en plus relevée, la mission des hommes de Stan van Gundy a déjà […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.