Aron Baynes ne ramènera pas la médaille de bronze à Detroit

L'été aura été cruel  avec Aron Baynes et l'Australie. Après des Jeux Olympiques de folie, les Boomers disputaient aujourd'hui en clôture la finale pour la médaille de bronze.


Après un scénario digue, l'Australie s'incline dans la finale pour la 3eme place 89-88. Les Pistons ne fêterons donc pas la reprise avec une belle médaille. Cette finale aurait pourtant pu être marquée par le sceau d'Aron Baynes.



L'Australie, surprise de ces Jeux Olympiques 2016


On ne les attendaient pas à pareille fête,   c'est le moins que l'on puisse dire. Pourtant dès le premier match, Aron Baynes et l'Australie ont fait vaciller la France. L'Australie a fait facilement valser les Bleus, pourtant candidats à une médaille. Opposée ensuite à l'inévitable Team USA, l'Australie a montré toutes ses qualités athlètiques. Le mélange entre guerrier et shooteur a fait des merveilles, les joueurs se sublimant complètement. Avec les Pistons cette saison, jamais Aron Baynes n'aura montré l'impact qu'il a eu lors de ce tournoi.


Deuxième du groupe derrière les États Unis, les coéquipiers de Baynes ont déroulé 90-64 contre la Lituanie. En revanche en demi,  les Boomers, peut-être pour la première fois favoris, ont eu toutes les peines du monde contre la Serbie pour concéder au final une défaite 61-87. Comme dans le même temps, Kevin Durant et la Team USA s'arrachaient pour vaincre l'Espagne, c'est sur le corps de Pau Gasol que Aron Baynes devrait marcher pour récupérer une inespérée médaille.



Après Tony Parker, l'Espagne fait pleurer Aron Baynes


IMG_20160821_182502


Le joueur des Pistons serait-il maudit? Après un début de match difficile, l'Australie a enfin montré le visage que nous avons découvert lors de ces Jeux Olympiques de Rio et a fait jeu égal avec les Espagnols tout le reste du match. Malgré un carton de Pau Gasol (31 pts pour son dernier match international), Aron Baynes n'a pas démérité.


Celui qui va souffrir de la concurrence avec Marjanovic cette saison à Detroit aurait même pu être le héros. À 86-87, Aron Baynes se permet un hook absolument pas prévu et score les deux derniers points à moins de 10 secondes du terme. Malheureusement les arbitres et les shooteurs de lancers espagnols changeront la donne. Une faute, deux lancer, et une perte de balle plus tard, c'est l'Espagne qui remporte la médaille de bronze.


Aron Baynes et l'Australie goûteront malheureusement à la médaille en chocolat. Après ce match terrible,  on ne peut que féliciter Baynes pour sa présence, sa volonté et son implication dans le parcours de sa sélection. S'il revient avec cette attitude dans le Michigan, les fans des Pistons risquent de changer d'avis sur son compte.

2 commentaires:

  1. […] parcours de Baynes avec l’Australie a du être riche en enseignement pour Van Gundy, même si la défaite dans le match pour la médaille de bronze risque de faire des […]

    RépondreSupprimer
  2. […] les lancers loupés par Drummond. Heureusement sa campagne olympique a été excellente et même si l’Australie rentre sans médaille, Baynes, lui, rentre plein […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.