Non classé

"Dis Reggie Jackson, tu pourrais changer de numéro ?"

Le respect des légendes est une chose importante en NBA. Et à Detroit peut-être plus qu’ailleurs. Par son histoire, par ses épopées, les Pistons ont su faire de leurs joueurs des icônes. Quand une de ces icônes vous a apporté votre dernier titre, en étant l’âme de la franchise et MVP des Finales, elle régnera pour toujours sur le Palace of Auburn Hills. Donc s’il te plait Reggie Jackson, t’es gentil et tu respecte !

Billups, un numéro à respecter

Chauncey Billups, vous l’avez reconnu, incarne le meilleur de l’équipe championne en 2004 et finaliste en 2005. Mr Big Shot, par son parcours difficile, ressemble énormément aux habitants de Detroit. Et ces derniers sont fier de leur joueur. Dans mes souvenirs, son retour en 2013 pour jouer le rôle de mentor des jeunes Pistons avait été acclamé et personne n’a jamais regretté ce come-back. A tut jamais, Chauncey sera vu comme un Piston.
Cérémonie en hommage à Billups | PistonsFr, actualité des Pistons en France
Cette année, Detroit a offert à son icône une magnifique cérémonie, la « Billups Night« , qui s’est achevée par l’ascension de son maillot pour rejoindre ceux d’ Isiah Thomas, Chuck Daly ou Joe Dumars. Ainsi plus personne ne portera le #1 à Detroit désormais.
Quelques semaines plus tôt, c’était Big Ben Wallace qui voyait lui aussi son numéro 3 être retiré dans une cérémonie vraiment émouvante, où The Fro a pu mesurer son impact sur les fans des Pistons.

Stanley Johnson, l’exemple à suivre

Vous voyez où je veux en venir. Cette saison, les numéros #1 et #3 étaient utilisés par deux joueurs des Pistons, à savoir Reggie Jackson et Stanley Johnson. Et nos deux joueurs n’ont pas réagit de la même façon. A l’heure actuelle, seul le désormais sophomore a démontré son respect.

Une seule chose à dire : Bravo Stanley ! En soi son geste est logique et naturel mais l’absence de réaction de Jackson laisse penser que la franchise n’a pas fait pression sur les joueurs pour changer de numéro. Je crois qu’à Detroit, on a un probleme avec ça : on a vu Greg Monroe gambader plusieurs saison avec le #10 pourtant retiré de Rodman…
Pourtant il me semble tellement impensable de voir Reggie Jackson avec le #1 l’an prochain. Si avec tous les maillots retirés, le choix commence à devenir difficile il faut se souvenir que la cérémonie de Billups date de quelques mois à peine. Il serait malvenu que Reggie commence la saison avec un numéro de maillot qui ne lui appartient plus.
Donc Reggie, tu fais un effort et tu prend exemple sur Stanley. Tu en profitera parce qu’il est certain que les fans de Pistons aprouveront cette marque de respect et cet hommage à leur légende. Et quand les Pistons gagneront de nouveau le titre en 2019, que Reggie sera MVP des Finales avec 25 pts, 10 ass de moyenne, il pourra imaginer prendre place à coté de Chauncey.

Commentaires(2)

  1. […] Auteur d’une belle campagne rookie, Stanley vient cette fois-ci en grand frère –avec son nouveau numéro 7– pour encadrer l’équipe. 15 pts pour lui, avec 8 rebonds, 3 ass et 3 […]

  2. […] le rôle d’energizer, prêt à relever tous les défis qui s’offre à lui. Celui qui laissera le maillot #3 cette saison pour respecter la légende Ben Wallace marche en tout cas dans les pas de son illustre […]

Les commentaires sont fermés