Kentavious Caldwell-Pope pourrait être libre l'an prochain

Les chantiers se sont enchainés vite et bien à Detroit : la prolongation de Drummond, les arrivés de Ish Smith, Jon Leuer et Boban Marjanovic et les signatures des rookies. En se mettant en marche rapidement, Stan Van Gundy a choisi de se concentrer sur le sportif pour continuer la progression de son équipe. Il n'y a plus qu'une ombre au tableau : la prolongation de Kentavious Caldwell-Pope.



Les prétentions salariales de KCP contre le salary-cap de SVG


Derrière la rock star Drummond, derrière le leadership de Reggie Jackson ou même derrière le charisme de Stanley Johnson, KCP reste dans l'ombre. Excellent coéquipier, défenseur hors pair, l’arrière des Pistons n'a pas la reconnaissance méritée. Le meilleur exemple restant le mépris des votants pour le titre de Defensive Player of the Year : aucune voix pour KCP quand Drummond en gagne 3 !


Caldwell-Pope sait en revanche qu'il est apprécié et reconnu pour ses efforts à Detroit, que le front-office tient à lui. L’absence de concurrence à son poste (ce n'est pas Bullock et Hilliard qui vont lui voler des minutes) est encore une preuve de son omniprésence.


Dans la 4eme année de son contrat, KCP est actuellement en négociation avec les Pistons et pourrait devenir agent-libre protégé en juin prochain. L'objectif des deux parties semble être la prolongation mais les intérêts divergent. Selon plusieurs rumeurs, le joueur chercherait un contrat d'environ 20M par saison, un tarif sur lequel Detroit ne peut s'aligner. Les Pistons jouent déjà avec le plafond du salary-cap mais un salaire de ce type pour prolonger KCP reviendrait à payer les gros millions de la Luxury Taxe, ce que Tom Gores refuse catégoriquement !



Personne ne semble vraiment inquiet chez les Pistons


KCP free agent ? | PistonsFR actualité des Pistons en France


Actuellement dans le Nevada, avec la Select Team où il sert de sparring partner à Team USA, KCP semble loin de toutes ces considérations. Interrogé sur son avenir personnel, le joueur des Pistons a préféré parler de jeu et d'amélioration :



Je n'y ai pas pensé. Je consacre cet été à m'améliorer, et je laisse mon agent gérer tout cela. Je n'ai même pas parlé à mon agent de ce sujet. Je suis juste là pour travailler mon jeu pour la saison prochaine.

Si on ne comprend pas bien comment KCP peut laisser son agent s'en occuper sans jamais évoquer le sujet avec lui, il faudra bien lui faire confiance. Car dans la partie adverse, Stan Van Gundy se montre tout aussi cool :



Nous avons beaucoup de temps. Chacun a besoin d’être à l'aise à la fin de ce processus donc il n'y a pas de véritable raison de se presser.

Plus tôt dans la saison, les deux parties avaient déjà eu l'occasion d’échanger et avaient repoussé les débats cet été, faute d'accord. L'été est déjà bien entamé et personne ne semble prêt à bouger. Les fans des Pistons doivent commencer à se faire à l'idée de voir KCP devenir free-agent l'an prochain. Et certaines équipes comme Brooklyn ou les Lakers n'auront pas de mal à offrir au joueur le contrat qu'il désire.

6 commentaires:

  1. […] fans des Pistons commencent déjà à avoir des sueurs froides en imaginant un départ de Kentavious Caldwell-Pope – en fin de contrat l’an prochain et indéboulonnable au poste d’arrière. Car si une […]

    RépondreSupprimer
  2. […] camp d’entrainement des Pistons devrait être le théâtre de quelques enjeux importants. La prolongation de KCP sera un sujet rapidement abordé, tout comme la place de 3eme meneur entre Lorenzo Brown et Ray […]

    RépondreSupprimer
  3. […] de l’équipe. Autre point d’interrogation, KCP : joueur trop sous-estimé ? Quid de sa prolongation […]

    RépondreSupprimer
  4. […] La promesse : Malgré son état d’esprit défensif loué par les observateurs, Kentavious Caldwell-Pope ne récolte pas les fruits de son travail. Aucune voix pour le Defensive player of the year 2016 contre 2 pour Drummond ! Cette saison, KCP doit s’acheter un charisme et faire ouvrir les yeux au reste de la Ligue. Surtout que le joueur est en plein renégociation de son contrat. […]

    RépondreSupprimer
  5. […] l’image d’un KCP catastrophique tout au long de cette presaison (peut-être trop focalisé sur sa prolongation ?), les Pistons ont déjoué dans un secteur qui faisait pourtant leur force : la défense. Jeremy […]

    RépondreSupprimer
  6. […] et a permis l’extinction d’Evan Fournier mais c’est encore insuffisant pour un joueur qui demande 20 M/an. Contre une meilleure équipe, KCP aurait été un boulet avec ce genre […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.