Stan Van Gundy fait le point avant la Draft

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=FESgCSyNGYw]

A 24h de la Draft, Detroit commence à avoir les idées claires. En même temps, avec pas moins de 49 joueurs testés, on peut dire que le front-office des Pistons n'a pas lésiné sur les moyens. La série intensive de work-out s'est achevée hier où Malik Beasley, joueur de Florida State, a été le dernier observé.



Des Mock Draft inutiles pour Detroit


Demetrius Jackson, Thon Maker, Tyler Ulis observés, mais pas Domantas Sabonis, Wade Baldwin ou même Cheick Diallo. Malgré tout Stan Van Gyndy sait maintenant en détail comment devrait se passer la draft. Le président des Detroit Pistons s'est présenté face à la presse hier, faisant le point sur les différentes tendances. Et pour commencer ne faites confiance à aucune rumeur (même pas celles de PistonsFR) :



Les Mock Draft sont toujours un peu amusantes pour moi car je peux vous garantir que les journalistes n’obtiennent pas leur information auprès des équipes - Stan Van Gundy

La presse a alors assez vite sondé SVG sur son intérêt pour le 18eme choix. Va-t-il prendre un joueur d'impact ? Le meilleur joueur disponible ? Ou carrément tenter un trade ? Les propos du coach des Pistons montrent effectivement qu'il ne considère pas ce choix comme décisif. En effet après avoir déclaré que Detroit avait un noyau de joueur talentueux et que la feuille de route de la free-agency ne serait pas dicté par la draft, SVG s'est montré dubitatif sur son choix :



Je ne sais vraiment pas si le pick 18 peut nous offrir un gars qui pourrait avoir un rôle dès maintenant. Mais ça serait génial s'il le pouvait. Il n'y a personne que nous avons observé et qui nous fait dire qu'il peut intégrer directement la rotation - Stan Van Gundy

Un trade et le 49eme choix en Europe ?


On a senti dans les propos de SVG qu'il ne faudra pas s'attendre à une révolution du coté de Detroit. Propos habiles pour endormir les franchises au dessus et faire perdre de la valeur à cette cuvée ? Tout reste possible avec Van Gundy. La rumeur d'un trade, elle, ne cesse de s'intensifier :



Nous avons une petite idée de ce qui nous ferait écouter [une proposition] et ce qui ne nous le ferais pas - Stan Van Gundy

Je pense qu'avec cette phrase, SVG sous-entend que les appels sur son téléphone sont nombreux, mais pas forcement conformes à ces exigences. Mais en dévalorisant le pick 18 comme il vient de le faire, le coach des Pistons se tire un peu une balle dans le pied. A mon humble avis, trade il n'y aura pas et Detroit prendra le meilleur joueur disponible, vu qu'ils ne voient personne avoir un impact immédiat.


Reste enfin le 49eme choix, également dans les mains des Pistons. Là, Van Gundy a été clair : il prendre le meilleur talent qui se propose à lui et décidera quoi en faire après. La route empruntée passera certainement par l'Europe ou par la D-League pour développer le joueur.


Sauf bluff, pas de grande attente à avoir dans la draft cette année. Detroit dispose d'un noyau solide et n'est plus en extase face aux jeunes prospects. La marque d'une belle évolution depuis deux ans, sans doute.

1 commentaire:

  1. […] avait « trop de talent pour le laisser passer », il faut se souvenir des propos de Van Gundy, parlant plutôt de […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.