Ryan Anderson, la mauvaise idée de la Free-Agency

Ryan Anderson ne doit pas être un Pistons |Actualité des pistons en France


Associer Ryan Anderson et les Detroit Pistons est une vieille chimère depuis l'arrivée de Stan Van Gundy en tant que Président/coach. Entre les deux anciens du Magic, c'est l'amour fou et on sait pertinemment que SVG adore les 4 fuyants. Recruter Anderson pour étirer les défenses et finir la mutation de Drummond en Dwight Howard 2.0, en voila une idée sympa. Et bien PistonsFr est contre et va vous expliquer pourquoi.



Parce que Tobbias Harris est le futur chef des Pistons


Jackson-KCP-Morris-Anderson-Drummond. Voila un 5 qui pourrait faire plaisir à bien des fans des Pistons. Avec le recrutement de l'ancien Pelican, Van Gundy pourrait se permettre de déplacer Tobbias Harris sur le banc. Il deviendrait ainsi la star de la second unit, et Detroit pourrait un peu exister quand les starters sont au repos. Mais voila Tobbias est peut être le plus gros potentiel de Detroit et amené à être titulaire sur le long terme. Harris et Drummond représente le noyau de la franchise, et méritent plus qu'une demi-saison ensemble. D'ailleurs cet effectif a rempli sa mission d'aller en play-offs et aurait pu rêver mieux s'il n'avait pas rencontré sur sa route les futurs champions NBA.



Parce que Ryan Anderson sera surpayé à Detroit


La NBA est totalement fascinée par les joueur comme Anderson. Avec l'explosion de jeu extérieur (merci les Warriors), les profils des 4 tireurs longue-distance sont extrêmement recherché. A cause de tous ces facteurs, Ryan Anderson va probablement touché plus de 60 à 70M sur 4 ans cet été. Impensable que les Pistons dépensent une telle somme pour un défenseur moyen, qui s'efface au fil des années de son contrat. Si Reggie Jackson "méritait" d'être surpayé, ce n'est pas le cas d'Anderson. Il y aura certainement un pigeon pour lui offrir ce contrat mais ça ne doit pas être Detroit.



Parce que le poste de meneur doit être la priorité


On l'a précisé dans notre article sur les projection de la Draft, un meneur de jeu doit absolument être recruter. Si le deuxième tour de la Draft peut offrir de bonnes opportunités, il faudra aussi passer par la free-agency. La NBA est riche en meneur de qualité, ouvrant la possibilité de trouver le back-up parfait de Reggie Jackson. Si Detroit a de l'argent à mettre, c'est sur un meneur d’expérience qu'il doit le faire. La potentielle draft de Diallo permet de combler certains besoins à l’intérieur, ce qui rend l'arrivée d'Anderson inutile. Un meneur solide, shooteur à 3-pts et qui a déjà joué en play-offs serait idéal et probablement bien moins cher.Coucou Jeremy Lin !

2 commentaires:

  1. […] catalogué comme le nouveau Kevin Love. Ou pour viser moins haut, on pourrait même dire le nouveau Ryan Anderson. Leader de son équipe aux points, rebonds et contres cette année, Ellenson a déjà toutes les […]

    RépondreSupprimer
  2. […] est pensé pour convenir au système Van Gundy. Alors que tous les regards se sont posés sur Ryan Anderson, c’est finalement Jon Leuer, ancien joueur de Memphis et Phoenix qui a […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.