Non classé

[My Week with Pistons #3] L'état d'urgence est décrété à Detroit

Pistonsfr, blog de l'actualité des Detroit Pistons en France
Après une deuxième semaine où les Pistons avaient enfin réussi à gagner malgré une défaite en fin de semaine contre les Bulls, l’objectif de cette semaine était de continuer à s’améliorer et enfin proposer un jeu collectif de ce nom. 4 matchs au programme et franchement pas de quoi se réjouir

@Washington Wizard : On a retrouvé Jennings, pas Drummond.

Les Wizards ont tout pour devenir des terreurs de la Conférence Est. Un bon parcours en play-off l’an dernier, des vétérans comme Paul Pierce et surtout une star comme John Wall. Dés lors pas de surprise à voir Detroit perdre à D.C.

Contre cette équipe bien installée en NBA, une défaite 103-107 n’a rien de désastreux. Surtout que cette rencontre a permis à Brandon Jennings de retrouver son niveau. Opposé à Wall, le meneur des Pistons signe un solide double-double : 32 points et 10 passes décisives. La star des Wizards n’est pas en reste avec ses 27 pts,11 ass et la victoire finale évidemment. On a pu profiter du duel des meneurs durant tout le match, ce qui a rendu la partie vraiment plaisante. Déplaisante en revanche était la prestation de Drummond : comme depuis le début de la saison, le jeune pivot de la Motown est totalement à coté. Cette fois-ci, il offre à son équipe 2 petits points et 5 pauvres rebonds. Sachant que la raquette devait être le point fort des Pistons, le compte est loin d’être bon.
http://www.youtube.com/watch?v=t0Dmj0Mp1yE

@Oklahoma City Thunder : l’infirmerie d’OKC offre aux Pistons une victoire à l’extérieur

Westbrook, Durant, Perry Jones, la liste des blessés d’OKC est longue, très longue. Et pourtant Detroit a eu besoin de la prolongation pour enfin arracher une victoire à l’extérieur. La première de la saison NBA après des performance affreuses loin du Palace. D’ailleurs s’imposer 96-89 après prolongation montre bien la pauvreté du match. Coté Thunder, il n’y a personne à blâmer, tant l’équipe surmonte des difficultés. Par contre les Pistons sont dans une tout autre optique. Dés le 1er quart-temps, la franchise se fait décrocher et encaisse un 30-21. Heureusement un Jennings à 10/18 (29pts) permet de faire revenir Detroit dans le match. Mais quel manque de réalisme ! A 82-82, Jennings et Singler vont rater le shoot de la gagne et laisser OKC tenter sa chance. Heureusement la prolongation va sourire aux Pistons et leur offrir l’occasion d’apprécier un match à l’extérieur.
http://www.youtube.com/watch?v=J-bAQOfi4dQ

@Memphis Grizzlies : Gasol marche sur Drummond

Pauvre Andre Drummond. Si l’année dernière il était acclamé sur Pistonsfr, ce début de saison change la donne. C’est d’ailleurs la deuxième fois dans cet article que le Pivot de Detroit est montré du doigt. Il faut dire que l’ami André cherche un peu : contre Memphis, il signe un léger 2-4 aux tirs et malgré 10 rebonds, il peine à peser sur le jeu. Tant défensivement où il fait passer Monroe pour un cador que offensivement où il profite seulement des alley-ops de Jennings. La raquette de Memphis a bien compris le message : 23 points pour Marc Gasol et 22 rebonds pour Zach Randolph. Les Grizzlies ne sont pas premier à l’Ouest pour rien et s’imposent 95-88. Et si vous espérez une amélioration de la raquette des Pistons au prochain match, vous allez être déçu…
http://www.youtube.com/watch?v=OB63FTJhdiA

Contre Orlando Magic : Detroit touche le fond…

Perdre la même semaine contre Washington et Memphis passe encore, gagner après prolongation contre OKC décimé ne rassure pas beaucoup, mais perdre contre le Magic dans les grandes largeurs, voila comment mal finir une semaine. Et devinez qui a encore été ridicule ? Oui, la raquette de Detroit. Si Drummond sort un peu la tête de l’eau (12 pts, 10 reb), c’est Monroe (6 pts) et Smith (7 pts, 0 reb) qui craquent simultanément. A coté de ça, Detroit fait face à un Vucevic qui nous sort un match de fou avec 25 pts et 14 reb, bien épaulé par le français Fournier (14 pts, 8 ass). Sans aucun espoir lors de cette rencontre Detroit s’incline 107-93, plombé par un dernier ¼ perdu 29-17. Il est temps que la semaine ce termine pour les hommes de Stan Van Gundy qui ne sait décidément pas trop quoi faire avec cette équipe.
http://www.youtube.com/watch?v=PjJnCNpiklY
Voila comment se termine les 3eme episode de My Week With Pistons. Une équipe triste qui perd, des matchs compliqués à regarder, un Drummond ridicule, bref être supporter des Pistons actuellement n’est pas agréable. Et pas sur que la semaine prochaine soit meilleure.

Commentaires(1)

  1. […] et de NBA du mercredi. Les défaites, j’espère que vous vous y habituez aussi parce qu’après une semaine pathétique marquée par une seule victoire, il semble bien que Detroit ait réussi à faire pire… Cette […]

Les commentaires sont fermés