La jeunesse des Pistons sur le devant de la scène

john_loyer


Encore quelques jours et la saison NBA sera terminée pour les Detroit Pistons. Encore quelques jours et John Loyer, ainsi que Joe Dumars devraient pointer au chômage. En attendant ce moment, les Pistons ne manquent pas une occasion de se faire humilier en public comme hier soir face aux Nets (défaite 116-104). Pour finir l'année en beauté, Loyer a décidé de faire jouer les jeunes et de faire tourner l'effectif. Enfin une bonne idée?
Certains joueurs de Detroit ont du trouver la saison plutôt longue. Jonas Jerebko, Peyton Siva ou Gigi Datome n'ont jamais eu l'occasion de se montrer. Le cas de l'Italien montre bien la mauvaise gestion des Pistons: superbe attaquant en Europe, il n'a joué que des bouts de match avec comme mission de rentrer des 3-points impossibles. Kentavious Cadwell-Pope a eu un destin totalement différent. Lui a eu la confiance de Mo Cheeks, sans jamais la justifier. Maintenant que l'enjeu est inexistant et que perdre est presque un avantage, John Loyer va faire jouer un peu plus ses jeunes. Vu la motivation des titulaires, ca ne peut pas faire de mal de voir autre chose au Palace of Auburn Hills. Permettre aux jeunes de prendre de l'expérience et solidifier le roster pour l'année prochaine est essentiel même si le coach ne sera probablement plus là pour le constater.

Contre Brooklyn, l'opération a commencé


Les paroles font toujours plaisir mais il est évidemment que les Pistons préfèrent les actes. Contre les Nets à l'extérieur, c'est Peyton Siva et Jerebko qui ont eu les faveurs du coach. 21min pour le rookie et 24min pour l'ailier suédois. Si Jonas a beaucoup d'expérience et l'habitude de ce genre de match, Siva lui a été un peu perdu lors de ses minutes de jeu, signant seulement 2 points. Mais quand on voit un Brandon Jennings en mode maçon à 3/11 aux tirs. Rien n'empêche donc les jeunes Pistons d'avoir du temps de jeu, quelque soit leurs performances. Au pire les défaites vont s'accumuler. On commence à être habitué depuis 6 mois.

1 commentaire:

  1. Les victoires vont revenir, il y a de la qualité chez les Pistons !

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.