La défaite de trop pour les Pistons ?

josh-smith-detroit-pistons | Pistonsfr, blog des Pistons en FranceA les voir évoluer match après match, on commence à se demander si les Detroit Pistons n’ont pas purement et simplement jeté en l’air leur saison. La qualification en play-offs NBA est maintenant hors de portée mais se battre jusqu’au bout est le minimum pour une équipe que l’on attendait plus haut. Les deux dernières défaites contre Miami et Philadelphie sont lourdes de sens.



Il ne reste que 8 matchs aux Pistons avant de partir en vacances. Pour une équipe qui avait les play-offs comme objectif au départ de la saison. 74 matchs après et un coach en moins, Detroit ne convainc plus personne. Au cœur de l’été, avec les recrutements de Josh Smith et de Brandon Jennings, une vague d’espoir s’était emparée des fans de la Motown, certains voyants même les Pistons jouer les trouble-fêtes à l’Est. De tout cela nous n’avons rien vu, la faute à un effectif trop hétérogène, à des faiblesses sur des postes-clé, voire à une certaine incompétence au niveau de staff. Aujourd’hui il n’est question que de tanking et de choix de draft, ainsi nous pouvons nous poser cette question : Detroit va-t-il perdre ses 8 dernières rencontres ?



Des joueurs totalement hors du coup, la Draft en ligne de mire.


Beaucoup de choses vont changer cet été dans le Michigan. Sans aucun doute ou presque, Joe Dumars va faire ses valises, après un long règne ponctué d’un titre mais aussi de choix désastreux. Certains d’entre eux ont encore des conséquences sur le fonctionnement de la franchise. Par exemple, le passage de Ben Gordon à Detroit a été tout simplement catastrophique. La saison dernière, le GM l’a tradé avec le choix de draft 2014 contre Maguette et son contrat expirant. La fin du bail de Corey Maguette a permis d’avoir une enveloppe suffisante pour recruter à prix d’or les free agents de cette intersaison. Mais tout cela a un coût : Detroit n’a actuellement plus de choix de draft cette saison. Ce dernier est protégé s’il reste entre les places 1 et 8, ce qui pourrait malheureusement être le cas.



Cet impératif explique peut-être la fin de saison catastrophe des Pistons. Défaite contre Miami 78-110 lors de l’hommage aux Bad Boys, puis humiliation contre les Sixers 98-123, qui restait pourtant sur 26 revers consécutifs. A l’heure d’écrire ces lignes, Detroit est 4eme dans la Centrale, derrière les Cavaliers qui ont pourtant connus une saison noire entre conflit interne et épisode Bynum. Detroit est ainsi tombé bien bas, incapable de se renouveler. Les expériences Smith et Jennings sont des échecs et on espère que Tom Gores va rapidement reprendre la main. Et cela risque de ne pas suffire…

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.