Non classé

Après la défaite face aux Celtics, qui sera le leader de Detroit ?

Brandon Jennings ne veut pas etre leader | Pistonsfr, blog de Detroit Pistons en FranceHier soir en début de soirée (heure francaise), les Detroit Pistons avaient rendez-vous avec les Celtics. Pourtant mal classés actuellement l’équipe de Brad Stevens a fait bien mieux que celle de John Loyer. Un jeu collectif, peu de balles perdues et un Rajon Rondo stratosphérique, qui s’est comporté en leader. Et si finalement c’était ce qui manquait à Detroit ?
Face à Brandon Jennings, Rondo, pourtant de retour de blessure, a signé 11 points mais surtout 18 passes décisives. Pour aucun ballon perdu. Dans le sillage de son meneur All Star c’est toute l’équipe de Boston qui s’est métamorphosé : 38 passes décisives pour seulement 5 pertes de balles. On le voit assez facilement avec ces chiffres, Rondo a joué un rôle de leader et a tiré le meilleur de ses coéquipiers. A Detroit, il n’y a encore personne pour endosser ce costume. Brandon Jennings, auteur de 14 pts à 5/13 aux tirs confirme que cette équipe manque de quelque chose :

La confiance. Il suffit de faire confiance à l’autre , les gars sont prêts à se sacrifier pour l’autre. Je pense que c’est juste la chose qui manque , la confiance et le sacrifice.

Josh Smith, leader potentiel ?

En temps qu’ancien meneur, Maurice Cheeks voulait faire de Jennings son leader. Mais en réalité l’ancien Buck ne se sent pas dans ce rôle, tout comme dans son rôle de meneur gestionnaire :

Ça n’a jamais vraiment été dans mon caractère de rassembler les gars, je peux juste essayer de leur montrer l’exemple

Alors qui peut jouer le leader ? Il est peut être là le problème des Detroit Pistons. A la difference de Boston, Detroit n’a pas de Rondo. Il n’y pas pas de joueur accompli, capable de peser. Billups, recruté pour cela, a manqué trop de match. Il pèse trop de doutes sur Ggreg Monroe pour le considérer comme un leader. Il n’y a que Josh Smith qui peut endosser ce rôle, lui qui désirait être un leader au début de saison. Mais sur le terrain, J-Smoove ne ressemble pas à un meneur d’équipe. Comme nous, Jennings hésite à donner plus d’importance à l’ailier  :

Je ne sais pas. Je pense qu’il est comme le franchise player , donc il a ce droit, si c’est ce que vous me demandez.