Non classé

Andre Drummond (26 rebonds) fait souffrir New York

Drummond-record-contre-KnicksLa rencontre entre Tyson Chandler et Andre Drummond a dynamisé le match des Detroit Pistons. Opposés aux New York Knicks, les joueurs du Michigan ont eu la main lourde face à des New Yorkais de moins en moins dans le coup. Le sophomore André Drummond a fait sa loi dans la raquette et a explosé quelques records sur son passage.
Pourtant le début du match porte le sceau des Knicks. Grâce à Carmelo Anthony et ses missiles longues distances, NY mène la danse, on se prend même à penser à un nouveau match catastrophe coté Pistons. Stoudemire complète bien le jeu de Melo, ce qui entraine fatalement un écart à la fin du 1er quart temps (28-20). Mais si les New York Knicks sont à 6 défaites consécutives, ce n’est pas pour rien : la rotation est ultra limitée, voire inexistante. Tim Hardaway Jr se prend le rookie wall en pleine tete (0/6 en 21 min) et JR Smith n’est pas un titulaire fiable avec ses 5/17 au shoot. Conséquence immédiate Detroit revient, porté par un Josh Smith omniprésent, et bien aidé par l’apport de Stuckey. A la mi-temps les Pistons ne sont plus très loin : 44-39 pour NY.

André Drummond fait tomber quelques records.

Dans le 3eme quart temps, les Detroit Pistons ne vont rien lâcher. New York est en manque crucial de confiance, malgré le duo Melo-Stoud qui fonctionne comme à l’époque : 28 points pour Anthony et 22 pour l’ancien Sun. Mais ce match a été le terrain de jeu d’un seul homme, André Drummond. Pourtant opposé à un spécialiste défensif en la personne de Chandler, Dre a mis son adversaire direct K.O. en s’offrant sa meilleure performance. Il signe 17 pts mais surtout 26 reb, son record personnel. Il s’agit également de la meilleure marque de la saison, à égalité avec Howard. Présent des deux cotés du terrain (7 rebonds offensifs), Drummond a martyrisé les Knicks à lui tout seul. Detroit repasse devant et enfonce le clou dans le dernier quart temps. Victoire pour les Pistons 96-85. Une belle performance défensive donc.
Pour André Drummond ce match signe aussi son 44eme double-double de la saison : il égale le record de Grant Hill (saison 95) et devrait s’emparer du record de la franchise d’ici peu. De gros progrès pour le pivot du futur qui a en plus la tête sur les épaules.

Je n’ai pas besoin qu’on me donne plus la balle. Je ne doit pas shooter 20 fois dans un match pour le moment, ce n’est pas encore mon heure. Je suis là pour prendre des rebonds et, si je reçois la balle, je dunke !

Commentaires(1)

  1. […] bien une petite récompense. Contre les Knicks la semaine dernier, André Drummond a compilé un match historique conclu par 17 points et 26 rebonds, son record en carrière. Dominant tout le match, le pivot des Detroit Pistons a été énorme tant […]

Les commentaires sont fermés