Non classé

Detroit – Golden State : une défaite mais de l'espoir

Kyle Singler contre Golden State Warriors | Pistonsfr, blog des Pistons en France
Pour celui qui a vu le match entre les Detroit Pistons et les Golden State Warriors, diffusé en France cette nuit à 1h30, le plaisir était au rendez-vous. Un match offensif spectaculaire par moment et une victoire de la franchise d’Oakland 104-96. Ce qui ressemble à un nouveau revers pour les Pistons s’apparente aussi à un vrai espoir, incarné par le coach John Loyer.

Golden State trop fort pour le moment

Revenons sur l’intérêt du match. Recevoir les Warriors avait de quoi inquiéter les hommes du Michigan. Stephen Curry a pris une autre dimension cette saison, entouré par les talentueux Klay Thompson et autres David Lee. Pourtant en première période, le score est serré, l’équipe de Detroit solidaire. Kyle Singler justifie la confiance de John Loyer avec 12 pts à la mi-temps et Golden State ne mène que d’un point (63-62).

Face à Curry, Detroit craque…

La deuxième mi-temps est tout aussi accrochée mais les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie. Entre un prétendant aux play-offs NBA (Detroit) et une équipe confirmée (Golden State), l’écart est grand. Stephen Curry, qui signe 19 pts, 9 pd et 8 reb, empêche les Pistons d’y croire vraiment. Mais c’est un revenant Jermaine O’Neal qui clôture la victoire des visiteurs: avec 16 pts et 10 reb, il offre un point d’ancrage idéal, tout en profitant des prises à 2 des Pistons. Victoire finale des Warriors 104-96.

…mais espère toujours les play-offs NBA.

Une défaite de plus pour les Detroit Pistons, voila le bilan de cette soirée. Mais chez Pistonsfr, on croit encore à cette équipe. Certes les play-offs s’éloignent de plus en plus mais depuis quelques temps, regarder un match de Detroit redevient un plaisir. John Loyer a trouvé les mots pour motiver ses joueurs et hier soir le Palace sonnait moins creux. Il faudra encore attendre pour voir des victoires mais les choix sont pour le moment payant. Certains joueurs sont métamorphosé, Singler s’impose dans le 5 et Brandon Jennings semble moins stressé. Le départ de Maurice Cheeks a fait du bien. Un premier pas vers le mieux…

Commentaires(2)

  1. En effet, il y a de quoi espérer mais il va falloir vite remonter la pente. Dommage que Smith n'ait pas pu être trader car il ne peut pas vu l'effectif de Detroit être utiliser à son bon poste.

  2. Malheureusement le salaire de Smith et son arrivée récente rend impossible tout transfert. J'aimerais bien le voir partir pourtant

Les commentaires sont fermés