Trey Burke fait grosse impression et achève les Pistons

Trey Burke se venge des Pistons | Pistonsfr, blog de Detroit Pistons en FranceLors de la draft 2013 du Barclays Center de Brooklyn, l'ensemble des supporters des Detroit Pistons n'avaient qu'un seul nom sur les lèvres : Trey Burke. Avec le 8eme choix, la franchise de la Motown avait une chance de drafter l'enfant du pays, l'un des meilleurs joueurs de la NCAA. Finalement celui qui avait porté Michigan en finale du championnat sera snobé par Joe Dumars qui choisira KCP à sa place. Aujourd'hui Trey Burke s'est vengé et le Jazz s'impose contre les Pistons 110-89.


Après plus de quatre jours de repas, les Pistons étaient de retour sur leur parquet du Palace of Auburn Hills. Mais historiquement le Jazz ne réussit pas à Detroit qui restait sur 14 défaites en 15 matchs face à la franchise de Salt Lake City. Ce qui est sur c'est que Josh Smith n'aime pas les périodes de repos : il signe sur ce match 4 petits points pour 1/6 aux tirs et seulement 2 reb. D'ailleurs sur cette première période, il n'y a que le banc des Pistons qui sort du lot avec les 16 pts de Rodney Stuckey à la pause. Malgré cet apport, Utah mène au buzzer 58-45.



Detroit s'enfonce et ne réagit plus


Dés le retour des vestiaires, Le Jazz décide d'enfoncer le clou. Face à des Pistons amorphes, Trey Burke va montrer à Joe Dumars qu'il n'aurait pas pu se passer de lui. Tout en distribuant le jeu, Burke s'occupe aussi du scoring pour le Jazz. Résultat il s'offre 20 pts et 12 pd, en enterrant complétement Brandon Jennings. Bien aidé par les 17 pts de Mo Williams, le Jazz fait le trou et remporte le 3eme quart temps 31-20. A noter que le Français Rudy Gobert n'a joué que 4 min. En face personne ne peut résister à l'image de Greg Monroe qui fait du "Josh Smith" avec 4 pts et 2 reb. Finalement les Pistons s'inclinent 110-89 dans un match où ils n'ont rien montrés.


Une nouvelle défaite pour Detroit mais surtout un nouveau match sans, avec un Josh Smith qui ne joue pas un jeu efficace. Maurice Cheeks semble complétement perdu sur son banc, incapable de renverser le cours du match. L'alerte est lancé à Detroit et on espère vite des changement.

1 commentaire:

  1. […] cador de la NBA, personne ne le conteste. Mais avec des joueurs comme Hayward, Kanter ou Trey Burke qui avait déjà fait mal aux Pistons, il y avait de quoi se méfier. Toutefois quand les hommes de John Loyer sont lancés, ils semblent […]

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.