Dirk Nowitzki et les Mavs ont eu raison des Pistons

Nowitzki trop fort pour les Pistons | Pistonsfr, blog sur les Detroit Pistons en France


Il était temps pour les Detroit Pistons de se reprendre après deux défaites piteuses contre les Bucks et les Pélicans. Pourtant jouer les Dallas Mavericks, leurs adversaires du soir, n'avait rien d'une partie de plaisir. D'une part les Mavs sont en pleine forme depuis le retour de Devin Harris , mais ce match était aussi l'occasion de fêter les 37 ans de Vince Carter.
Si Vinsanity commence le match sur le banc des Mavericks, il y a des les rangs des Texans un ancien Piston en la personne de José Calderon. Le meneur espagnol sent bien les coups en ce début de match et signe au total un joli 7/8 pour 17 pts. Forcément quand on parle de Dallas, on pense à Dirk Nowitzki qui mène tambour battant pour son équipe. L'allemand réussit des tirs impossibles, mettant son équipe sur de bons rails dès le 2eme quart temps. Doucement mais surement les Mavs prennent la main sur le match et le scénario se répète pour les supporters des Pistons, en France et ailleurs. Josh Smith essaye d'être partout à la fois et rate énormément de shoot. Il finit à 16 points à la mi-temps, tandis que Detroit est mené 46 à 56.



Les défaites se suivent et se ressemblent pour les Detroit Pistons.


Pour son anniversaire,Vince Carter a aussi eu son mot à dire : 13 pts et 5 reb pour lui en sortie de banc. Autre joueur à faire du bien dans la second unit des Mavs, Devin Harris s'est montré une nouvelle fois à son avantage avec 14 points et 7 passes. Côté Pistons, la débâcle touche l'ensemble de l'effectif: André Drummond stagne à 4 petits points, tandis que Smith signe un 10/24, désormais habituel. C'est encore plus ridicule pour Stuckey et Singler, les deux energizers du banc des Pistons. En 30 min, les deux se manquent avec un 7/22 aux shoots (4/11 et 3/11). Seul Greg Monroe, au cœur des rumeurs de transfert, s'en sort convenablement avec 20 pts et 9 reb. De bout en bout, les Mavericks auront dominés ce match, avec un Dirk Nowitzki magistral (28 pts, 9 reb). Les Pistons s'inclinent 106-116 malgré une fin de match un peu débridée.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.