Non classé

6eme défaite de suite pour Detroit

Andre Drummond contre les Raptors | Pistonsfr, blog de Detroit Pistons en France
La descente aux enfers continue pour les Detroit Pistons. Opposés cette nuit aux Toronto Raptors, les joueurs de la Motown ont une nouvelle fois démontrés qu’ils n’étaient pas au niveau attendu en NBA. Face à des canadiens accrocheurs, Detroit s’incline 91-112. Les problèmes sont multiples dans la maison Pistons, du fond de jeu inexistant à la mentalité des joueurs. Maurice Cheeks est-il toujours l’homme de la situation? Le problème mérite d’être posé.

Brandon Jennings: « Nous sommes une équipe de première mi-temps »

Le meneur a eu des propos durs à entendre pour ses coéquipiers la semaine dernière. Après le match contre Memphis, le constat est apparu comme une évidence : l’équipe ne revient pas motivée des vestiaires et Brandon Jennings confirme cette tendance.

Pour être honnête, actuellement, nous sommes une équipe de première mi-temps. On ne commence pas la seconde mi-temps avec la même attitude ou avec la même envie de gagner.

Pour l’ancien Buck, le mental de ses coéquipiers reste la source du problème. En deuxième période, quand les choses commencent à se corser, il n’y a plus personne pour tirer le signal d’alarme ou tout simplement pour se révolter.

Quand les adversaires commencent à nous pousser en seconde mi-temps, on recule tous collectivement. C’est notre problème. En première mi-temps, tout le monde soufre contre nous , puis ils reviennent et c’est l’inverse qui se produit, à chaque fois nous craquons.

Le duo Smith/Jennings trop surestimé ?

Contre les Raptors, la faillite du 3eme quart temps a confirmé cette tendance mais les problèmes viennent aussi des joueurs. Smith et Jennings étaient les priorités de Joe Dumars. Deux joueurs spectaculaires, All Star ou presque, capable de donner à nouveau envie aux gens d’aimer la franchise à Detroit. Le marché de la free agency a été l’occasion de récupérer ses deux joueurs à moindre coup. L’exemple de Jennings est flagrant : recruté très tard par les Pistons, le meneur a été boudé par de nombreuses franchises NBA. En revanche Detroit a du faire des sacrifices pour récupérer ces joueurs. Joe Dumars a sacrifié le poste d’arrière, tenue aujourd’hui par le seul KCP. Lors de la draft, les Pistons ont fait l’impasse sur Trey Burke qui s’éclate avec le Jazz.
Concernant Josh Smith l’interrogation est encore plus franche. Sur la série de 6 défaites de suite de Detroit, l’ailier a clairement montré ses limites. Smith n’est pas un 3 et son repositionnement n’est pas compatible avec le développement de Monroe et Drummond. Un de ces joueurs est de trop dans la rotation et Maurice Cheeks devra trancher à un moment. Les performances de l’ancien d’Atlanta ne parlent de toute façon pas en sa faveur : contre les Toronto Raptors, il s’est fendu d’un ridicule 5/12 avec un zéro pointé à 3-pts. Après cette défaite contre l’équipe de Terrence Ross, les Detroit Pistons n’ont plus vraiment le choix. S’améliorer rapidement ou dire adieu aux play-offs.