Maurice Cheeks prône la flexibilité dans le jeu des Pistons et ça marche !

Maurice Cheeks impose sa méthode | Pistonsfr, blog sur les Detroit Pistons en France


Dans le passé, les Detroit Pistons ont souvent eu des problèmes avec les coachs : certains joueurs avaient eu des différents avec Lawrence Frank et la douloureuse expérience John Kuester est encore dans les esprits des fans de Detroit, en France et ailleurs. Présent depuis le début de l'intersaison dans le Michigan, Maurice Cheeks est pour le moment complétement apprécié des stars de l'équipe, tout comme des rôles player. Il faut dire que le coach des Pistons sait s'adapter, et cela pourrait même être sa plus grande qualité.


Pragmatique, Maurice Cheeks, ancien meneur de jeu, a simplement décidé que la place des joueurs était au centre du jeu :



Les joueurs peuvent voir beaucoup de choses . Ils sont sur ​​le terrain , en train de voir des choses que vous ne pouvez simplement pas écarter. Vous ne pouvez pas tout prendre en compte, mais certaines choses qu'ils proposent peuvent être utilisés à leur avantage .

Pour souligner ses propos, le coach des Pistons met en avant une réunion qu'il a eu avec Josh Smith avant la rencontre avec Portland. Ensemble ils ont évoqué la possibilité pour l’ailier d'avoir un rôle déterminant en attaque sans compromettre les atouts de Drummond et Monroe. Maurice Cheeks a accepté l'idée et depuis Josh Smith a signé une moyenne de 27 pts et 6 rebonds en 3 matchs. Et tous les joueurs adhérent à la méthode, notamment Chauncey Billups :




C'est l'un de ses meilleurs atouts, a déclaré Mr Big Shot . Il est souple , il écoute et il s'adapte à l’équipe.



La méthode Maurice Cheeks ne marche pas encore à domicile


Cette façon de voir les choses, cette confiance offerte aux joueurs a permis par exemple à Brandon Jennings de monopoliser la balle en fin de match contre les Celtics. Avec la réussite que l'on sait. Mais si l'équipe voyage bien, proposant un bilan de 7 victoires pour 6 défaites on the road, les Detroit Pistons ont toujours un peu de mal dans leur antre du Palace of Auburn Hills. 6 victoires seulement contre 8 revers, c'est une contre-performance mais pour Billups, la symbolique est positive :




Je pense que c'est inhabituel pour les jeunes équipes à gagner à l’extérieur , du coup c'est un grand encourageant. Nous sommes solidaire sur la route parce que nous savons que nous ne pouvons compter que sur nous même . Nous devons avoir cette mentalité à la maison.



Malgré tout le vétéran sait bien que tous les efforts ne Maurice Cheek ne rempliront pas le Palace comme lors des belles années des Pistons. Le retour au premier plan de Detroit passera donc par un public plus fidèle et plus constant, qui ne vient pas uniquement pour voir les stars adverses. Chez Pistonsfr, on reste plutôt confiant et on trouve que cette année, l'ambiance est déjà meilleure. Évidemment Drummond et Jennings feront toujours plus rêver que Ben Gordon ou Austin Daye !

2 commentaires:

  1. L'article est intéressant, j'avais des doutes a propos de Mo Cheeks, et j'avais peur qu'il soit trop lisse mais bon tout se passe bien tant mieux.
    Le bon début de saison de Détroit fait plaisir a voir. J'étais sceptique par rapport a Jennings mais il a mûri cette année et il me surprend agréablement.
    Pour moi la clé de la réussite est Josh Smith, si en attaque il fait ce qu'il sait faire le mieux au lieu de trop shooter a 3pts ça fonctionnera, d'ailleurs sur les derniers matches il semble avoir retrouver son jeu d'Atlanta.
    Enfin Détroit doit absolument garder Monroe, beaucoup de rumeurs existent sur un possible trade, mais pour moi ce serait un grosse erreur, quand on a un jeune talent pareil qui en plus s'entend et joue bien avec l'autre jeune talent de l'équipe on ne le trade pas.
    D'ailleurs je vais bientôt faire un article sur les pistons je vous tiens au courant, votre avis sera le bienvenu !

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec vous. Le choix de Cheeks m'a inquieté mais ca va mieux. Avec Josh Smith, ils se sont parlé et ca va mieux.
    Quand à Monroe, j'aimerais aussi qu'il reste mais j'ai quelques craintes.
    Et n'hesitez pas à nous faire un retour pour votre article!

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.