Non classé

Jennings et les Pistons poursuivent leur belle série

KCP et Jennings battent Chicago | Pistonsfr blog des Pistons en FranceAprès trois victoires consécutives, c’est à Chicago que les Detroit Pistons se déplaçaient pour poursuivre leur marche en avant. Sur la route, des Bulls diminués par les absences de Deng et de Butler mais sur-motivés par leur victoire récente contre le Heat.
Dés le début du match, un surprise de taille ( et c’est le cas de le dire) attendait Maurice Cheeks et son équipe : face à la raquette monstrueuse de Detroit, le coach adverse a tout simplement aligné Noah-Boozer-Gibson en même temps. De grands duels dans la raquette donc, avec peu de place pour les pénétrations des arrières. Et dés le départ, la technique fonctionne malheureusement à merveille, le duo Greg Monroe/André Drummond étant complétement asphyxié en première mi-temps avec à peine 10 petits points à eux deux. Finalement on assiste alors à un première période très équilibrée qui s’achève à 47-47, mais surtout complétement frustre avec à peine 39% de réussite pour les deux équipes.

Place au show Brandon Jennings

Toujours en apprentissage dans sa quête du meneur parfait, Brandon Jennings n’oublie pas que son ADN est celui d’un scoreur et se réveille quand les Pistons en ont le plus besoin. Face à Chicago, c’est une nouvelle blessure qui s’est abattue sur Detroit : après Billups et Bynum, c’est au tour de Rodney Stuckey d’abandonner prématurément l’équipe. Alors Jennings prend les choses en main et Detroit réalise un troisième quart-temps assassin. Face à la faillite de nos intérieurs (9/32 aux shoots) c’est Kyle Singler et…Josh Harrellson, auteur d’un 2/2 à 3 points qui accompagne l’ancien Buck !
Victoire finale des Pistons 92-75 au terme du meilleur match de la saison pour Brandon Jennings, 33 pts, 3 reb et 5 pd. De quoi réveiller tous ses fans en France et de relancer le débat sur sa véritable valeur.
http://www.youtube.com/watch?v=8EUbNzstELY