Dwight Howard réalise un match parfait et Detroit s'incline 114-97

Houston trop solide avec Howard | Pistonsfr, blog sur les Detroit Pistons en FranceLe bilan des Detroit Pistons à domicile commence à être inquiétant. Après une défaite contre Charlotte, c'est au tour des Houston Rockets de Dwight Howard de s'imposer contre Detroit. Porté par un Superman des grands jours (35 pts, 19 reb, 5pd, 3blk), la franchise du Texas porte le bilan de Detroit at home à un piteux 6-10.


Le meilleur pivot actuel contre le meilleur prospect. Ce match entre les Pistons et les Rockets était l'occasion de voir la rencontre si physique entre Dwight Howard et André Drummond. Autant le dire tout de suite, Dre n'a pas existé dans cette partie. Malgré quelques actions défensives de haut vol, le pivot des Pistons a signé un léger 9 pts et 6 reb dans ce match où l'ensemble des joueurs de la Motown n'ont pas su défendre une nouvelle fois. Pourtant Houston était privé de Jeremy Lin mais surtout de James Harden. L'absence du barbu le plus célèbre de la NBA ne s'est finalement pas fait sentir tant Chandler Parsons a dominé. Auteur de 20 pts, le joueur passé par la France permet à Houston de mener 61-53 à la pause.



Allo Houston, les Pistons ne répondent plus


Tous les Pistons n'ont pas démérité, à l'image de Josh Smith qui score 19 pts (mais 15 dans la mi-temps). Mais que faire face à un Howard à ce niveau? Face à la raquette Monroe-Drummond, l'ancien Laker sort le match de sa saison et tout y passe : dunks, move offensif, intimidation. L’élève Drummond a encore du chemin pour dépassé le maitre Howard et ce match le prouve encore. Malheureusement les lignes arrières sont encore pire avec Brandon Jennings complétement en-dedans. 8 points, 10 passes certes mais une expulsion ridicule en fin de match. Cette exclusion aura au moins permis de fêter le retour de Will Bynum et, pour Mo Cheeks, d'ouvrir le banc. Désormais Kyle Singler s'impose comme le leader de la second unit des Pistons mais aucun n'as suffit pour stopper les Rockets. Detroit s'incline au final 114-97.


Nouveau revers pour Detroit, incapable d’arrêter Dwight Howard ou de trouver des solutions offensives. Dans le matchs des coachs, Kevin McHale a dominé Maurice Cheeks. Soirée à oublier pour les Pistons qui devront vite se retrouver pour sortir la tête de l'eau.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.