Non classé

Detroit se fait peur mais bat finalement les Brooklyn Nets 103-99

Monroe trop fort pour Brooklyn | Pistonsfr, blog sur les Detroit Pistons en France
L’opposition entre les Detroit Pistons et les Brooklyn Nets avait tout l’air du choc des extrêmes. Après avoir extrêmement mal commencé sa saison, les Nets de Jason Kidd viennent tout juste de sortir la tête de l’eau. Brooklyn débarque donc au Palace, l’antre des Pistons qui sont sont sur une série de trois défaites d’affilée.
Au rayon des bonnes surprises c’est le retour de Chauncey Billups, tandis que les Nets ne sont toujours pas au complet en l’absence de Brook Lopez. Une absence importante qui va se faire sentir tout le match, tant le pivot était le grand gagnant des nouveaux systèmes de J-Kidd.
En plus de cette blessure, BK avait la malchance d’être en back-to-back et surtout de tomber sur un Stuckey des grands soirs. Face à un Paul Pierce devenu un remplaçant efficace, le sixième homme des Pistons a scoré 17 pts dont 14 dans le seul deuxième 1/4 temps. Bien accompagné de Drummond, Rodney Stuckey est désormais le leader de la second unit de Detroit. Ainsi Detroit achève la première mi-temps sur le score 61-44, écart qui aurait pu être plus important sans la maladresse de Josh Smith. L’ailier sort une nouvelle fois un match compliqué avec un vilain 3/13 pour à peine 10 pts au compteur.

Le réveil de Brooklyn a failli être fatal aux Pistons

Au retour des vestiaires, c’est Greg Monroe qui prend les choses en main. Véritable point de fixation pour Detroit, Moose va appuyer la où ca fait mal pour les Nets : à l’intérieur, où Kevin Garnett et Reggie Evans sont totalement dépassés. L’écart va grimper, grimper jusqu’à atteindre les 21 unités d’avance pour les Pistons à l’orée du 4eme 1/4 temps. Sans trop y croire les Nets vont commencé à dégainer à 3-points et l’incroyable va arrivé : l’oublié Teletovic (5/6 derrière l’arc !!!) et le toujours efficace Paul Pierce vont faire fondre l’avance de la Motown pour revenir à -3, puis à -2. Heureusement Monroe était vigilant et offre une nouvelle victoire aux Pistons.
Finalement mérité, ce succès ne rassure pas du tout en vue du prochain adversaire de Detroit : les Blazers de Portland.

Commentaires(1)

  1. […] bon enfant au Palace of Auburn Hills de Detroit, où les Pistons ont affrontés et battus les Nets cette nuit. Juste avant le début du match, une scène insolite a vu une partie de l’équipe des Nets […]

Les commentaires sont fermés