Detroit fait tomber les Pacers du trône de la NBA

Jennings, determinant dans la victoire contre les Pacers | Pistonsfr, blog de Detroit Pistons en FranceIls étaient jusque là les leaders de la NBA et ils sont tombés contre les Detroit Pistons. Diffusé à 1h30 en France, le match phare de la division Centrale opposait donc les Pistons aux Indiana Pacers, qui n'avait pas encore perdu cette saison à domicile. Il y aura fallu une équipe de Detroit de haut standing et un Josh Smith une nouvelle fois à plus de 30 pts pour faire chuter la franchise de Larry Bird.


Les Pistons sortaient pourtant d'une cruelle défaite contre les Blazers la veille, défaite de 2 pts en prolongation qui aurait du laisser des traces sur l'organisme. A croire que les grosse cylindrées intéressent Detroit, qui a attaqué le match pied au plancher pour scorer 31 pts dans le premier quart. Pas forcement très adroits, les Pistons s'en remettent assez vite à leur banc : l'habituel Stuckey, invisible aujourd'hui, laisse sa place de dynamiteur à Josh Harrellson qui score 7 pts et surtout 10 reb en à peine 16 minutes. Même si le banc des Pacers est aussi efficace, c'est Jonas Jerebko qui rentre son unique tir, un 3-pts, au buzzer de la mi-temps, offrant aux Pistons une belle avance 56-49.



La belle avance des Pistons a failli être gâchée, mais Indiana perd finalement la première place NBA.


En deuxième mi-temps c'est Josh Smith qui prend les choses en main. Déjà auteur de 31 points la veille contre Portland, Smith ajoute 30 pts cette nuit donc 8 de suite dans le début du 3eme quart temps. Clairement les Pistons sont au dessus des Pacers sur ce match. Lance Stephenson a beau faire un grand match (23 pts, 7 reb, 6 pd), Detroit a des arguments avec un Monroe une nouvelle fois en double-double (13 pts, 12 reb). Reste qu'il y a un grand joueur sur le banc d'Indiana en la personne de Luis Scola. Désormais remplaçant, l'Argentin sort de sa boite et fait énormément de mal aux intérieurs de Detroit : 12 de ses 18 pts dans les 6 dernières minutes et un écart ramené à -2. Tout se joue alors aux lancers-francs, parfaitement gérés par Jennings et Smith.


Victoire finale des Pistons 101-96 et Indiana qui perd sa première place en NBA, qui est récupérée par...les Trailblazers, tombeurs de Detroit la veille. Justement, on avait dit hier qu'il y avait du bon à prendre dans cette défaite et que les Pistons étaient sur une bonne pente. Sensation confirmée par cette belle victoire.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.