Avant Noël, les Pistons s'offrent une belle victoire contre les Cavaliers

Les Pistons trop forts pour les Cavaliers | Pistonsfr, blog des Detroit Pistons en France


3 quart-temps ont suffi aux Detroit Pistons pour se défaire des Cleveland Cavaliers sur leur parquet de la Q Arena, le dernier étant une bouillie de basket avec un garbage time de 12 minutes avec les équipes B de chaque équipe. Coté Pistons, Stuckey aura joué 30 min, Singler 26, Datome 18. L'adresse totalement désastreuse de Cleveland aura suffit à sceller le match et Detroit repart fêter Noël dans le Michigan avec un sourire et une victoire 115-92.


10 point d'avance à la fin du premier quart-temps (28-18), 8 de plus à la mi-temps (58-40), on peut dire que le match a vite été plié. Mais pas forcement grâce aux Pistons, tant les Cavs se sont sabordé eux-même. La palme du n'importe quoi revient sans conteste à Andrew Bynum. Capable du meilleur, l'ancien Laker s'est montré totalement hors du coup, bien cadenassé par Drummond : 0 points à 0/11 (0/9 à la mi-temps). Et comme l'adresse à 3-point fuyait également les joueurs de l'Ohio, Detroit pouvait s'en donner à cœur joie. 20 points pour Josh Smith (25 au total), une second unit retrouvée et un Jennings intenable avec 21 pts, 13 pd et 4 reb. Largement suffisant pour dominer Irving et les siens.



Detroit ne lâche pas l’étreinte et les Cavs s’enfoncent


Sitôt le retour des vestiaires, les Detroit Pistons vont passer la surmultipliée. Cleveland passe bien un 8-0 mais ce coup de folie n'aura comme conséquence que de relancer Detroit. Injouable le trio Jennings-Smith-Drummond aura tout fait dans ce match : 3 points (4/10 pour les deux compères), dunk, alley-oop, passes décisives... Et quand ils vont se reposer sur le banc, c'est Monroe qui prend le relais dans un style plus old-school, prés du cercle. Personne à Cleveland semble se rebeller et surtout pas le n°1 de la draft Anthony Bennett avec 7 pts et 2 reb en 16 min.


Le dernier quart n'aura été que de la détente et la possibilité de faire jouer les remplaçants, histoire de se dégourdir les jambes. De toute façon, le match est plié et même Cleveland avait abandonné toute possibilité de retour. On avait vu les Cavs très bas dans la Division Centrale et malheureusement pour eux, nos prédictions étaient bonnes. Detroit pourra fêter un réveillon en toute tranquillité et offrent déjà un beau cadeau à ses fans.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.